Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 587
Lotte Laserstein, artiste peintre - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Lotte Laserstein, artiste peintre

Une des premières femmes à étudier à l’académie des Beaux arts à Berlin
mardi 21 juillet 2020

Le 22 juin 2020 une plaque a été déposée pour Lotte Laserstein sur la maison qu’elle a habité Jenaer Straße 3 à Berlin-Wilmersdorf.

Lotte Laserstein, photo U. Schmoll, juin 2020

Lotte Laserstein (1898-1993), née en Prusse orientale, est une artiste peintre portraitiste allemande. Elle est une des premières femmes à avoir accès aux études à l’académie des beaux arts à Berlin. Très jeune, elle suit les cours de peinture de sa tante Elsa Birnbaum à Gdansk.
Sous la république de Weimar, elle ouvre une école d’art à Berlin-Wilmersdorf où elle a son atelier. Elle peint surtout des femmes dont Traute Rose.
Mais pour les nazis, elle est d’origine juive. Elle doit fermer son école et ne peut exercer son métier de portraitiste.
En 1937 elle émigre en Suède où elle obtient la nationalité. Sa mère, née Birnbaum, arrêtée en 1942, meurt à Ravensbrück. Sa soeur réussit à se cacher à Berlin.

Elle est redécouverte lors d’une exposition « German Art in the 20th Century » à la Royal Academy of Arts à Londres, en 1985.
En 2003, une rétrospective Lotte Laserstein (1898–1993) – Meine einzige Wirklichkeit. (ma seule vérité), dans la cadre d’oeuvres oubliées, Das Verborgene Museum( le musée caché sur l’art féminin), a eu lieu au palais Ephraim à Berlin.

Un tableau célèbre, Russisches Mädchen mit Puderdose, 1928
https://youtu.be/SCztzlFYk3Y
https://www.staedelmuseum.de/de/lotte-laserstein

https://blog.staedelmuseum.de/lotte-lasersteins-karrierestrategien/
Certains portraits font penser à Christian Schad ( Neuen Sachlichkeit).
http://www.museumsjournal.berlin/

Des tableaux sont au National Museum of Women in the Arts.

Anna-Carola Krausse, Lotte Laserstein. Meine einzige Wirklichkeit, Anna-Carola Krauße, Lotte Laserstein, Leben und Werk, éd. Dietrich Reimer - Berlin, 2006

NM