Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 587
Cologne Pogrom du 9 novembre 1938 et Luther - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Cologne Pogrom du 9 novembre 1938 et Luther

expositions temporaires à la EL-DE Haus à Cologne
dimanche 18 novembre 2018

Pogrom du 9-10 novembre 1938 : pour le 455 ème anniversaire de Luther, les synagogues sont en flammes.

Expositions sur le Novemberterror de 1938 et sur Luther
  •  Vor 80 Jahren – Der Pogrom in Köln : Eine Gedenkinstallation

    une exposition a eu lieu du 7 novembre 2018 au 6 janvier 2019

    Affiche de l’exposition à Cologne sur le pogrom de novembre

    La politique antijuive se durcie.
    16 000 juifs vivent à Cologne sous la République de Weimar.
    L’anniversaire de Martin Luther le 10 novembre sert de légitimation aux nazis.
    Le 10 novembre 1938, pour le 455 ° anniversaire de Luther, les synagogues sont en flammes en Allemagne. Après les lois de la "protection du sang"de 1935 [1], l’assassinat à Paris d’Ernst von Rath par Herschel Grynszpan, suite à la déportation de ses parents à la frontière germano-polonaise, le 7 novembre 1938, sert de prétexte au déclenchement de "la nuit de cristal"Spontaner Ausbruch eines Volkszorn. Der November Pogromnacht. Gewaltexzesse, Reichskristallnacht. (Déchainement spontané de la colère du peuple- Nuit de pogrom- Excès de violences.)

" Reichskristallnacht"

À Cologne, de nombreuses synagogues [2] sont pillées, brûlées, des cimetières profanés, des vitrines de magasins cassées, des marchandises volées, du mobilier jeté par les fenêtres, des gens sont battus, défenestrés, des femmes traumatisées, poussées au suicide. Les hommes âgés de plus de quarante ans sont envoyés dans des camps.
De Cologne, 300 hommes sont transférés à Dachau où ils restent internés quelques mois.
Certains meurent à leur retour à Cologne, suite à des maladies attrapées au camp comme une pneumonie ou la tuberculose.

Pogrom du 9 novembre : 1000 synagogues en flammes, 100 morts,
30 000 hommes sont internés quelques semaines dans des camps.

  • Des témoins oculaires, nazis ou pas, juifs et non-juifs ont été interviewés, et racontent. Des juifs vont émigrer.
    On peut écouter des témoins qui ont été enregistrés, dont des non-juifs, qui racontent ce qu’ils ont vu.
    Un ami d’une famille juive, une jeune du BDM, une fille de communiste qui est interné dans une prison puis dans un camp, le fils d’un militant du Comité pour l’ Allemagne libre, un jeune qui fait partie des Kindertransport dont les parents et la soeur ont été déportés à Theresienstadt, puis à Auschwitz.
    Les juifs de Cologne sont déportés à Litzmannstadt, Riga, Sobibor, Minsk, Maly Trostenez et Theresienstadt.
Des lettres de la famille Schönenberg

La correspondance de la famille Schönenberg est instructive.
Max et Erna sont un couple de musiciens. Leur fils, Leopold émigre en 1937 en Palestine. Les parents Max et Erna sont allés voir leur fils, mais pas question pour eux d’émigrer, la mère d’Erna est malade à Cologne et ne peut rester seule.
Pendant le pogrom, Julius Kaufmann, le frère d’Erna, est interné à Dachau. Après sa libération en 1938, il part à Shanghaï, où il reste jusqu’a la fin de la guerre. La mère d’Erna, Emma meurt en 1941. Max et Erna veulent alors partir mais c’est trop tard. Leur immeuble, le 23 de la rue Verrloerst est déclaré immeuble de juifs. Il leur reste deux pièces sur huit.
Iils sont envoyés dans un camp à Cologne jusqu’en 1942, à Müngersdorf, puis à Mausbach bei Stolberf, puis ils sont déportés à Theresienstadt, le 15 juillet 1942. Max meurt le 8 janvier 1943. Erna est assassinée à Auschwitz en octobre 1944.

Shanghai fern von wo, d’Ursula Krechel : il est question d’une communauté juive réfugiée à Shanghaï.






  •  „Überall Luthers Worte…“ Martin Luther im Nationalsozialismus

  • 10 novembre

    Exposition du 16. November 2018 au. Februar 2019

  • Anniversaire de Martin Luther né le 10 novembre 1483
    Le 10 novembre 1938, pour le 455 ème anniversaire de Luther, les synagogues sont en flammes. L’anniversaire de Luther sert de légitimation aux nazis.
    L’évêque des Deutschen Christen, Martin Sasse, est engagé dès 1933 dans la SS.
  • Questions de théologie : - Martin Luther im Nationalsozialismus
    Les écrits de Martin Luther de 1543 sont exploités par les nazis avec une célébration païenne de Luther.
    Von den Juden und ihren Lügen (Des Juifs et leurs mensonges).
    La propagande nazie s’empare du thème alors que Luther attaque avec des arguments théologiques, il n’est pas raciste, il attaque la religion juive.
    Weg mit ihnen ! allez au diable !
    Il y a une radicalisation de l’antisémitisme avec des arguments faux.
    "Überall Luthers Worte und doch aus der Wahrheit in selbstbetrug verkehrt."
    La vérité est pervertie dit le pasteur Dietrich Bonhoeffer de l’Eglise confessante Bekennenden Kirche 1937. Il s’insurge contre l’interprétation fausse des nazis. Il est assassiné le 9 avril 1945 à Flossenbürg. Les Deutschen Christen appellent les soldats au devoir d’obéissance au Führer.

Hitler désigne Jésus Christ comme le guide aryen le plus grand. Des textes de Luther sont réutilisés. Il faut déjudaïser la bible et il faut désenjuiver la liturgie. Entjudung de l’Eglise évangélique. Des lieds de Luther sont chantés en 1941.
Sur le porsche de l’église Sainte Croix de Mariendorf à Berlin on peut voir des symboles nazis.





Statue de Luther devant les ruines de la Frauenkirche à Dresde

Das EL-DE-Haus
https://museenkoeln.de/ns-dokumentationszentrum/default.aspx?s=333
Photos expo UH

[2Synagogen in der Roonstraße, der Glockengasse und der Körnerstraße brannten nieder, die Synagoge in der St.-Apern-Straße wurde verwüstet.