Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 379
Les enfants du 209 rue Saint Maur, de Ruth Zylberman - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Les enfants du 209 rue Saint Maur, de Ruth Zylberman

vendredi 15 juin 2018

Enquête pour retrouver les anciens locataires de l’immeuble, 209 rue Saint Maur.

Les enfants du 209 rue Saint Maur

Au recensement de 1936, il y a 300 habitants au 209 rue Saint Maur, dont un tiers d’étrangers, qui viennent d’Italie, de Pologne, de Roumanie.
Ruth Zylberman reconstitue l’histoire de familles qui logeaient dans cet immeuble "caserne" de 6 étages, avant la rafle du 16 juillet 1942, au prix d’une enquête minutieuse.

Les familles Baum, les Djament et leurs 6 enfants, les Kocolinsky, les Cordier, les Rolider, Fuchs, les Goura, les 3 frères Goldszstajn, les Buraczyk, les Hainovici, les Massacré...Ruth Zylberman les localise sur un plan de l’immeuble. Elle interroge les témoins en les aidant à reconstituer l’intérieur des petits appartements à l’aide de meubles de maison de poupée.
Odette Diamant se souvient que son père disait, "N’aie pas peur, on vivra, on verra."
Les juifs étrangers masculins, sont convoqués en 1941 (La "rafle" du billet vert) et sont envoyés dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande [1].
L’épicerie des Hainovici et même les machines à coudre, sont aryanisées.
Les enfants doivent porter l’étoile jaune, l’accès au jardin, aux Buttes Chaumont, à la piscine, leur est interdit. Des policiers ont averti de la rafle. Mais où aller ?
La concierge se retrouve avec un bébé balancé dans ses bras, raconte Miquette à René. Une famille se cache dans une pièce de 6 m2.

Confié au Comité Amelot, Henri Osman dont les parents venaient de Dortmund en 1934, est passé par plusieurs familles avant de devenir américain. Il ne veut rien savoir du passé, mais quand Ruth Zylberman lui dit que chez ses parents, il n’y avait pas l’eau courante, pas de douche, pas de WC, qu’ils fréquentaient les bains publics, le souvenir lui revient alors. Un gendarme en retraite a prévenu des familles.
Jeanine Dinanceau raconte que son père, qui avait un fils dans la LVF (Légion des volontaires français), a menacé celui-ci d’un couteau au cas où des gens de l’immeuble seraient dénoncés.
Un enfant revenu des camps, a retrouvé tout rouillé, le couteau suisse de son père, qu’il avait perdu dans la vallée de Chevreuse.

La rencontre entre les anciens habitants de l’immeuble permet à chacun de raviver ses souvenirs.

Un extrait du film :
https://www.dailymotion.com/video/x67wayf

Les enfants du 209 rue Saint-Maur, Paris Xe, documentaire de Ruth Zylberman, France, 2017, 103 min, Zadig Productions.

Excellent documentaire réalisé avec l’aide des historiens Claire Zalc, Alexandre Doulut, Katy Hazan.
Sur Arte disponible du 05/06/2018 au 03/08/2018 :
https://www.arte.tv/fr/videos/065861-000-A/les-enfants-du-209-rue-saint-maur/
https://www.arte.tv/de/videos/065861-000-A/die-kinder-aus-der-rue-saint-maur/

Carte des arrestations des enfants juifs à Paris  :
http://sig.tge-adonis.fr/Paris1942/

En 2018

Séparer les enfants des parents, comment c’est possible ? USA, 2018
https://www.nytimes.com/2018/06/19/podcasts/the-daily/trump-immigration-children-border.html

https://www.propublica.org/article/children-separated-from-parents-border-patrol-cbp-trump-immigration-policy