Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 564
Opa, de la rafle du Vél d’Hiv à la Suisse - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Opa, de la rafle du Vél d’Hiv à la Suisse

vendredi 30 mars 2018

Projection-débat, Opa, de la rafle du Vél d’Hiv à la Suisse

Opa
Histoire d’un enfant caché, de la rafle du Vél d’Hiv à la Suisse…(2016, France, 40 min.)

(“Opa” : “Grand-père”), documentaire de Simon Maller, petit-fils d’Edmond Richemond sur l’histoire de son grand-père. La projection se fera en présence de ce dernier.
Mercredi 16 mai 2018 à 14h30, Mairie du XIe arrondissement, Salle des Fêtes.

Edmond Richemond et Maryvonne Braunschweig

Edmond, 13 ans, a le temps de se cacher chez des voisins lorsque, le 16 juillet 1942, on vient arrêter sa mère, Rachel, qu’il ne reverra pas.
Puis une amie de la famille, le conduit à la Colonie Scolaire de la rue Amelot (11e arrondissement) qui, avec les EIF et d’autres, le font passer en Suisse.
Réfugié à Genève, il est transféré au centre de triage des Cropettes puis aux camps des Charmilles, de Varembé et de Champel…

"En 1942, Edmond Richemond, né Reichmann, a 13 ans lorsque sa mère est arrêtée pendant la rafle du Vél d’Hiv. Parvenu à s’échapper, il est recueilli par des voisins et confié plus tard à la Colonie scolaire et aux EEIF qui le font passer en Suisse.
Il y avait deux jeunes gens pour nous encadrer : Mila Racine et Roland Epstein.
Le passage clandestin de la frontière a lieu le 14 septembre 1943 avec un groupe d’enfants convoyés par le Mouvement de la jeunesse sioniste, un des réseaux de la Résistance juive.

Réfugié à Genève, Edmond est transféré au centre de triage des Cropettes [1] puis aux camps des Charmilles, puis à Varembé et à Champel. Jusqu’à la fin de la guerre, il travaille dans un hôtel de luxe à Cran-Montana. Il retrouvera son frère et son père, tous deux survivants d’Auschwitz. "
http://www.strasbourg-europe.eu/agenda/2018/film-debat-opa-fr,90067.html

Il est finalement installé à Champéry, dans un hôtel réquisitionné pour les réfugiés. Mais il craint d’être envoyé dans un camp de travail. « J’ai voulu me rendre utile pour qu’on me garde là où j’étais ! Alors j’ai proposé de créer une équipe chargée de gérer les arrivées et départs des réfugiés, de nettoyer les chambres.

Action des organisations juives auprès des enfants

P.S. Le camp d’Auschwitz a été libéré par l’Armée rouge, par la 100e division (général Krasavine) de la 60e armée du Front de Voronej.

[1centre de triage des réfugiés passés clandestinement en Suisse.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 159 / 1466359

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Après 1945   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License