Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Les responsabilités du commandement militaire allemand dans les déportations depuis le Nord de la France - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Les responsabilités du commandement militaire allemand dans les déportations depuis le Nord de la France

Conférence-débat avec Laurent Thiery et Jacqueline Duhem, 9 nov 2016
dimanche 11 septembre 2016

Les responsabilités du commandement militaire allemand de Lille dans les déportations depuis le Nord de la France (1940 – 1944)
Mercredi 9 novembre 2016 à 14 h 30, Lycée Buffon
Salle Benoît - 16 boulevard Pasteur - 75015 PARIS

Les responsabilités du commandement militaire allemand de Lille dans les déportations depuis le Nord de la France (1940 – 1944)
Conférence-débat avec
Laurent Thiery, Docteur en histoire (Université de Lille III), auteur de La Répression allemande dans le Nord-Pas-de-Calais
Historien à La Coupole(Centre d’histoire et de mémoire du Nord–Pas-de-Calais)
et Jacqueline Duhem, Historienne, auteure de : Crimes et criminels de guerre allemands, de 1940 à nos jours dans le Nord-Pas-de-Calais.
Témoins
Lili Leignel-Rosenberg déportée du Nord, à 11 ans, en octobre 1943, avec sa mère et ses frères [1] (comme Juifs hongrois), à Ravensbrück puis à Bergen-Belsen.
François-René Cristiani-Fassin, journaliste, né à la prison de Loos-lès-Lille d’une mère résistante et fils de Raymond Fassin, résistant, déporté en 1944, mort en février 1945 dans un Kommando du camp de Neuengamme.

F-R. Cristiani-Fassin, J. Duhem, Laurent Thiery, Lili Rosenberg, MP Hervieu,
Photo Natividad Tremil

C’était le Mercredi 9 novembre 2016 à 14 h 30 Lycée Buffon
Salle Benoît - 16 boulevard Pasteur - 75015 PARIS

THIERY Laurent, La Répression allemande dans le Nord-Pas-de-Calais, « zone rattachée » au Militärbefehlshaber in Belgien und Nordfrankreich [2], thèse de l’université de Lille, 2011.
DUHEM Jacqueline, Crimes et criminels de guerre allemands dans le Nord-Pas-de-Calais -1940 à nos jours, Histoire et mémoire, éd. Les lumières de Lille, 2016

Depuis Lille, cette circonscription du Nord-Pas-de-Calais est dirigée successivement par les généraux Niehoff (juin 1940-novembre 1942), Daser (novembre 1942-juin 1943) et Bertram (juin 1943-septembre 1944).

Jacqueline Duhem, Marie Paule Hervieu, Lili Rosenberg. NM

"Beaucoup de faits historiques peu connus, passionnants et émouvants, ont été exposés par les deux intervenants : Laurent Thiery et Jacqueline Duhem et les deux témoins, l’une directe, Lili Rosenberg-Leignel et l’autre, indirect, François-René Cristiani-Fassin :
.que la déportation commence en 1941, dans le Nord-Pas-de-Calais.
.que des généraux allemands de la Wehrmacht, en poste à Bruxelles et à Lille, coupables de crimes de guerre (et crimes contre l’humanité) peuvent ne pas avoir été jugés, ou alors tardivement, et très faiblement condamnés.
.que les résistants sont, pour l’essentiel, jugés par des tribunaux militaires et soit fusillés, soit envoyés purger leur peine dans les prisons du Reich, secondairement dans les camps de concentration, sauf les 244 mineurs grévistes de 1941 envoyés à Sachsenhausen (et 2 à Auschwitz) et pour un quart libérés, les résistants juifs pouvant être repris et déportés dans les camps d’extermination (comme, en Belgique, le père de Génia Goldgicht-Oboeuf).
.qu’une famille juive de Tourcoing, originaire de Hongrie, peut être envoyée, en 1943, pour la mère et les trois enfants (de 11 à 3 ans) non pas à Auschwitz ou Bergen-Belsen, mais à Ravensbrück, où ils survivent dans des conditions terribles, et le père à Buchenwald où il meurt.

F-R. Cristiani-Fassin, J. Duhem, Laurent Thiery, MP Hervieu, Lili Rosenberg, photo N. M.

.que le père de F.-R. Cristiani-Fassin, Raymond Fassin [3], était un compagnon de Jean Moulin (dépendant du BCRA), un de ses 12 successeurs comme délégué militaire régional (DMR) [4] de la France combattante jusqu’à son arrestation puis sa déportation par le dernier train de Loos, entre le 1er et le 17 septembre 1944, mort dans un Kommando extérieur du camp de Neuengamme [5] (Allemagne du Nord). (Dans le témoignage passionnant de Daniel Cordier, Alias Caracalla, il est question de Raymond Fassin sous son pseudo de « Sif »)."
MP Hervieu

Bibliographie sur la Wehrmacht ; A l’est de la guerre

Crimes et criminels de guerre allemands dans le Nord-Pas-de-Calais de Jacqueline Duhem

La grève des mineurs dans le Nord de la France, Martha Desrumeaux, dirigeante communiste :
http://www.humanite.fr/le-scandale-de-la-greve-oubliee-des-mineurs-de-mai-juin-1941-608110

BERTHEL Hans-Dieter, Die Feldgendarmerie im Zweiten Weltkrieg und ihre Teilnahme an völkerrechtswidrigen Aktionen1939-1945 : Die Feldjägerkommandos der Wehrmacht 1944-1945. ... mit Erlebnisberichten von Zeitzeugen, Taschenbuch, 2013, 132 p.
WINTER Robert, Die geheime Feldpolizei, Melchior Verlag, 2013, 144 p.
BREWING Daniel, "Massacres à l’Est", Im Schatten von Auschwitz. Deutsche Massaker an polnischen Zivilisten 1939-1945 (A l’ombre d’Auschwitz, Le massacre des civils polonais 1939-1945), WBG (Wissenschaftliche Buchgesellschaft), 2016, 400 p.

La "Shoah par balles" à l’Est

Paroles de soldats allemands, "Soldats. Combattre, tuer, mourir" de Sönke Neitzel, Harald Welzer

Voix du Nord : Mouvement qui diffuse le journal du même nom créé à Lille le 1er avril 1941. D’inspiration gaulliste appelant à l’Union, Voix du Nord est fondé dans le courant de l’année 42, avant d’être décapité par des arrestations en septembre 1943.

Et ailleurs en France :

FONTAINE Thomas, Déporter. Politiques de déportation et répression en France occupée. 1940-1944, thèse 2013 :
http://www.theses.fr/2013PA010602

La répression nazie en Basse-Normandie après le débarquement en Normandie,
par Jean Quellien, professeur à l’université de Caen, 2005
http://www.fondationresistance.org/documents/ee/Doc00004-006.pdf
"Presque essentiellement policière avant le 6 juin 1944, la répression allemande après le Débarquement devient à la fois policière et militaire...
Dans l’âpreté de la bataille, des soldats se livrent à des exactions en tous genres, qui souvent vont au-delà de la répression. Des ordres incitent à la plus grande sévérité. La troupe n’avait pas à craindre de sanctions en cas de
débordements. "
LELEU Jean-Luc, Soldats politiques en guerre : les unités militaires de la Waffen-SS à l’Ouest au cours du second conflit mondial,Thèse, Caen, 2005,

La répression en France à l’été 1944 :
http://www.fondationresistance.org/documents/ee/Doc00004.pdf

Liste de massacres perpétrés par les forces allemandes en France durant la Seconde Guerre mondiale

[1ROSENBERG André, Les enfants dans la Shoah, éd. de Paris - Max Chaleil. 2013

[2Commandement militaire en Belgique et Nord de la France

[3officier des Forces aériennes de la France Libre (FAFL)

[4pour la région A (Lille - Amiens)

[5au « Kommando » de Watenstedt 1/usines Hermann-Goering, le 12 février 1945


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4739 / 912976

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Conférences du Cercle  Suivre la vie du site Annonces et CR des Conférences du Cercle  Suivre la vie du site Mises au point scientifiques   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License