Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Camille Senon, Oradour - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Camille Senon, Oradour

vendredi 17 juin 2016

En souvenir du programme du Conseil National de la Résistance Camille Senon a refusé une médaille.

Les photos de Francis Devrainne, d’octobre 2010 quand l’AFMD-77 visitait Oradour, guidés par Camille Senon, qui s’était fait une entorse et qui nous a donc accompagnés dans un fauteuil roulant que poussait tel ou tel des nôtres.

Le 10 juin 1944, Camille Senon rentre de Limoges en tram à Oradour-sur-Glane.
Les SS les font descendre les passagers.
La deuxième division de Waffen-SS Das Reich a assassiné 642 personnes du village d’Oradour.

Camille Senon

Madame Camille Senon et le groupe des participants de l’AFMD-77 de Seine et Marne.

Camille Senon ; derrière, Ginette Kolinka

« Toute une vie de militante pour plus de justice, de solidarité, de liberté, de fraternité, de paix… »
Adhérente depuis soixante-dix ans à la CGT, Camille Senon a refusé une décoration, considérant que la " loi travail" est un « recul considérable »

http://www.lemonde.fr/enquetes/article/2016/06/10/camille-senon-memoire-militante_4946862_1653553.html

Village d’Oradour

Lire Oradour-sur-Glane, village martyr
Une visite, par Maryvonne Braunschweig
PERLIER Guy, Camille Senon, survivante du tramway d’Oradour-sur-Glane, Les Monédières, 2013
POITEVIN Pierre, Oradour-sur-Glane, Aurillac, éd. du Chardon, 1945, 222 p.