Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 358
Pierre Lelu, 1910- 1944, Maquis de Saint -Mammès - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Pierre Lelu, 1910- 1944, Maquis de Saint -Mammès

par son fils, Bernard Lelu
samedi 26 décembre 2015

Un témoignage sur un résistant de Seine et Marne par son fils.

"Mon père fût à l’origine du maquis de Saint-Mammès. Il quitta ses activités professionnelles pour se consacrer essentiellement à l’organisation de la résistance.
J’avais quatre ans et je m’étais fracturé la jambe accidentellement la veille de ce 20 juillet 1944. Mon père prévenu, décida de venir me voir et de passer la nuit à notre domicile, rue du Clos à Saint-Mammès, ce qui arrivait très rarement en raison des risques, se sachant particulièrement recherché !

Pierre Lelu

Mon père avait confié à ses proches amis du maquis, des doutes concernant l’un des leurs, un certain R. Marcel pour lequel il avait observé un comportement et des propos inquiétants, en laissant la consigne suivante :
" S’il m’arrive quelque chose, voyez et orientez vos recherches vers ce gars... il ne m’inspire pas confiance."
En effet, ce n’était pas une coïncidence, si précisément, ce matin du 20 Juillet 1944, à 6 h du matin, les Allemands encerclaient la maison, défonçant la porte, trainant mon père enchainé et roué de coups, sous les yeux de ma mère terrorisée et moi hurlant de peur !

C’est la dernière fois que j’ai vu mon Père.

Ma mère a cherché auprès des prisons de Fontainebleau puis de Fresnes, sans pouvoir le voir, les officiers allemands, connaissant parfaitement dans les moindres détails les agissements de Pierre Lelu au sein du maquis de Saint-Mammès.

Les FFI, se rappelant de la consigne de mon père, se sont rendus au domicile du suspect et après perquisition, ont retrouvé un carnet sur lequel une liste de noms figuraient, dont celui de Pierre Lelu, qui la clôturait.
Le jugement de ce traître et son exécution ne se firent pas attendre malgré les supplications de ce lâche.
Mon père, Pierre Lelu, est mort pour la France, comme hélas beaucoup d’autres.
Une pierre commémorative est au monument "aux morts pour la France" de Samois-sur-Seine, sa ville natale."

Bernard Lelu

Cité à l’ordre du corps d’armée, Pierre Lelu 1910- 1944, résistant depuis 1942, déploye une grande activité au sein du mouvement FTPF de Seine et Marne. Passé au Maquis de Saint -Mammès, il prend part à des attaques de convois allemands, sabotages de voies ferrées et d’écluses et autres actions diverses. Un certificat d’appartenance aux F.F.I indique qu’il a servi du 1er mars au 20 juillet 1944. Arrêté le 20 juillet 1944, interné à Fontainebleau, puis à Fresnes, il a été déporté et disparu à Buchenwald, le 18 août 1944.
Un acte de disparition le signale déporté le 18 août 1944 à Weimar-Buchenwald.

Pierre Lelu a obtenu la Croix de guerre avec étoile de vermeil, le 24 juin1950. (Citation signée Pleven).
La Médaille militaire lui est attribuée à titre posthume le 19 septembre 1950.
Il reste donc pour l’instant "disparu".

Le maquis de Saint Mammès

Le maquis abrite des réfractaires au STO en 1943.
"C’est d’abord un détachement de jeunes qui s’installe à Saint-Mammès où Pierre Lelu, seul connaitra les déplacements du maquis. C’est lui qui hébergera les nouveaux maquisards et les "montera"au cantonnement. Il organisera l’intendance avec l’aide des paysans de la ferme de Graville et des commerçants. Quand il sera arrêté le 20 juillet 1944, il montrera un courage exemplaire."
in Les FTP (Francs Tireurs et Partisan) du maquis de Saint-Mammès,

Le 17 août 1944, 14 résistants sortis de la prison de Fontainebleau, sont assassinés en forêt de Fontainebleau. Un des corps découverts les 7 décembre suivant dans une fosse en forêt n’a jamais été identifié.

Le maquis de Saint-Mammès, dénommé "Jeunesse héroïque", est commandé par Buick, capitaine Cortot. Il est démantelé plusieurs fois, mais il se reconstitue.
La Milice en juillet 1944 se dirige vers la ferme de Chailly. Le maquis de Saint-Mammès exécute deux miliciens et blesse un SS. La répression s’abat sur eux : la Milice et des renforts allemands tuent de nombreux maquisards malgré la forte contre-attaque au fusil-mitrailleur.
Plusieurs combattants du maquis ont payé de leur vie.

Maurice Lecomte, né à Neuflize, rejoignit le maquis FTP de Saint-Mammès, Compagnie « Jeunesse héroïque », où il se distingua et qu’il dirigea (déraillements ferroviaires et attaques de convois allemands).

Louis Cortot, en janvier 1944, rejoint les Francs-Tireurs et Partisans (FTP) de Seine-et-Marne pour participer à l’implantation d’un maquis à Saint-Mammès.

Le rôle des maquis après le 6 juin 1944, CNRD 2014

De la résistance à la libération dans le canton de Moret, édité par l’AMRCM (Association pour la Mémoire de la Résistance du Canton de Moret), août 1994

Henri Rol-Tanguy, FTP, a été nommé en juin 1944, chef des FFI de la région parisienne. Les maquisards sont incorporés dans les FFI en juin 1944 (Cela dépend des régions). Le 9 juin 1944, une ordonnance du GPRF considère les FFI comme « parties intégrantes de l’armée française ».

Résistants, répression et massacres en Seine et Marne :
http://archives.seine-et-marne.fr/library/Memoires-documents_Deslieuxetdeshommes-pdf

Fontainebleau-Avon 1940-1945 à travers plaque stèles et monuments, faits de Résistance, répression, persécutions par Mélanie Bauchart, Marion Cognaux, Émilie Coiffard...[et al.] élèves de 3è D au collège de la Vallée, Avon (Seine et Marne) ; sous la direction de Maryvonne BRAUNSCHWEIG ; avec la participation de Awa Diouf et Anne-Laure Viger de 3è A, 1999

Les maquis en France :
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/sites/default/files/SHDGR_REP_19P.pdf

Service historique de la Défense, Dossiers administratifs de résistants :
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/sites/default/files/SHDGR_16P_L.pdf

Décembre 2015


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 262 / 846564

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Rubriques et articles  Suivre la vie du site Résistance au nazisme   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License