Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Addy Fuchs, témoin, rescapé du camp de Blechhammer, vidéo pour les élèves - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Addy Fuchs, témoin, rescapé du camp de Blechhammer, vidéo pour les élèves

vidéo du DVD "9 Témoignages"
samedi 22 mars 2014

Addy Fuchs, déporté à 16 ans dans le complexe d’Auschwitz, les copains, la solidarité

  • Addy Fuchs :
Témoignage d’Addy Fuchs
Témoignage d’Addy Fuchs

Biographie

Les copains, les tentatives d’évasion, la solidarité, la déportation à Blechhammer

Une enfance heureuse : Addy Fuchs est né, le 26 février 1926 à Paris, de parents polonais. Son père est tailleur à domicile. Ses parents sont naturalisés français en 1929. Addy a fréquenté l’école de la rue Martel, puis le lycée Colbert. Le 26 juillet 1942, il est arrêté à Vierzon en voulant franchir la ligne de démarcation avec de faux papiers. Transféré à Pithiviers, puis à Drancy, il est renvoyé à Pithiviers où il reste dans la baraque 14 surnommée « sport », avec un groupe de jeunes de 15 à 18 ans.

La déportation : Déporté le 21 septembre 1942, par le convoi 35, Addy et ses copains songent à s’évader mais les autres occupants du wagon les en empêchent. A l’arrêt du train à Cosel [1], il se faufile parmi les deux cents hommes âgés de 16 à 40 ans sélectionnés pour le travail. Il est envoyé à Blechhammer, un ZAL für Juden, Zwangsarbeiteslager für Juden : camp de travail forcé pour Juifs [2]. Là, un contremaître viennois le protège. Grâce à sa connaissance du yiddish, Addy apprend rapidement l’allemand. Il est tatoué en 1944 seulement, lorsque Blechhammer est rattaché au complexe d’Auschwitz III.

En janvier 1945, Addy participe aux « marches de la mort » vers Gross-Rosen, de là il est dirigé vers le petit camp de Buchenwald, puis il est envoyé à Langenstein pour travailler au creusement d’un tunnel. Battu par les SS, il a la chance d’être aidé par ses copains et d’être sauvé par les Américains.

L’engagement : De retour chez lui, il retrouve ses parents cachés par la résistance. Mais il tombe malade et ne peut reprendre ses études. Il rejoint un temps le parti communiste et participe à la fondation de l’Amicale de Blechhammer en 1965. Il se marie, a 3 enfants et 3 petits enfants.

Addy témoigne auprès des jeunes et il a pris une part active à la pose de plaques avec l’AMEDJ, Association pour la mémoire des enfants juifs déportés, dans les écoles primaires.
Addy Fuchs rêve toujours de construire un monde avec moins de haine.

L’évacuation de Blechhammer

DVD (4) : 9 Témoignages d’internés et de déportés juifs à télécharger

Le camp de Blechhammer par Jacques Lahitte :
http://www.shabbat-goy.com/les-camps/le-camp-de-concentration-de-blechhammer/

[1Albrecht Schmelt a obtenu l’arrêt des trains de déportation venant de l’ouest vers Auschwitz, pour prendre de la main d’oeuvre capable de travailler pour les envoyer dans les camps du système Schmelt.

[2Il y avait trois sections : un camp de travail (Arbeitslager), un camp de transit (Durchgangslager) à la population variable destiné aux punis qui y séjournaient peu de temps avant d’être envoyés à Auschwitz, et un camp de malades (Krankenlager)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 915 / 984055

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Témoignages de déportés  Suivre la vie du site Témoignages vidéo du Cercle   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License