Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Des antifascistes allemands réfugiés dans le Roussillon - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Des antifascistes allemands réfugiés dans le Roussillon

Werner Thalheim et Pitt Krüger
jeudi 11 septembre 2014

"Jeune Allemand antifasciste exilé en 1933, Werner Thalheim a vécu de 1931 à 1937 dans la communauté de la Coûme-Mosset."

THALHEIM Werner, Une communauté d’antifascistes allemands dans les Pyrénées orientales 1934-1937. La Coûme-Mosset, présentation de Madeleine Claus, postface de Barbara Thalheim, collection Allemagne d’hier et d’aujourd’hui, L’Harmattan, 2014, 130 p. Le texte de Werner Thalheim sur sa vie dans la communauté de la Coûme, est publié en bilingue français-allemand.

Pitt Krüger et Yvès sont chargés par des Quakers anglais de trouver un lieu d’accueil pour des réfugiés allemands. [1]
Pitt et ses compagnons retapent une ferme abandonnée "La Coûme" en Catalogne française. La Coûme accueille des enfants de réfugiés espagnols, puis en 1940 des réfugiés et des Juifs.
Werner Thalheim, 1906-1994, imprimeur, communiste, fuit l’Allemagne en 1933, s’ installe en 1934 à "La Coûme" grâce aux Quakers, après un passage par l’Algérie. Il y découvre le travail ardu de la terre. Pris, il est interné à Dachau. En 1949, il dirige en RDA, le FDGB. Sa fille, Barbara Thalheim chanteuse célèbre de RDA, a retrouvé un carnet écrit par son père.
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=44157

Article dans Le Catalan :
http://letc.fr/pdf/TC3564.pdf

Verweis auf die Aussage von Werner Thalheim in der Tonstation :

"Der Bunkerchef ist ein Scharführer (...) voller Sadismus und ständig neuen Überraschungen. Plötzliche Appelle, vor allem nachts, wo er alle Häftlinge nackend über den Bunkerhof jagt und dann die Hunde losbindet, so dass du völlig erschöpft wieder in deiner Zelle landest.
Kommt dein Peiniger aber gerade von einem Saufgelage der SS, dann ist für Stunden die Hölle los und ein jeder sitzt ängstlich in der Ecke seiner Zelle, wartend, bis endlich der Schlaf den Henkersknecht übermannt.
Was mich besonders nervt, ist das Gestöhne aus den Nebenzellen. Es sind die mit Bock oder Baum bestraften Kameraden, die dann noch 3 - 10 Tage Bunker verbüßen müssen." aus : Werner Thalheim, Dachau, wie ich es erlebte und überlebte. Manuskript KZGDa. S. 36f
http://www.gedenkstaettenpaedagogik-bayern.de/f-bunker.php

THALHEIM Werner, Le Dachau français. Exilierte hinter Stacheldraht,1982

Zum Sehen geboren, (Born to see), Barbara Thalheim, German Democratic Republic,
Joachim Tschirner, DEFA
http://www.film-zeit.de/Film/14147/ZUM-SEHEN-GEBOREN-BARBARA-THALHEIM/

Pitt Krüger appartient au mouvement des Wandervogel. Instituteur révoqué en 1933, il parvient à se réfugier en France. Il est arrêté par la Milice, connait plusieurs camps, est incorporé de force dans la Wehrmacht, prisonnier des Soviétiques, blessé, il revient en France après avoir subi de nombreuses tracasseries.
"Le Catalan de Potsdam", Karl, Pitt, Krüger », dans Exilés en France : souvenirs d’antifascistes allemands émigrés (1933 - 1945), Paris, Maspero,‎ 1982

Le chemin des Pyrénées
Cette région de la Catalogne française est un point de passage parfois dramatique, comme celui de Walter Benjamin qui s’est suicidé.
Les Cols de l’Espoir. Le passage des évadés de France par la haute Ariège, la Cerdagne et l’Andorre , Francis Aguila, Le Pas d’Oiseau.

NM, décembre 2014

[1Ils sont à l’origine du Centre éducatif de la Coûme, à Mosset où "Ils accueillent pendant des années des jeunes auxquels ils dispensent un enseignement avant-gardiste."


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 898 / 887256

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Rubriques et articles  Suivre la vie du site Résistance au nazisme   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License