Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 358
Le Serment de Buchenwald - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Le Serment de Buchenwald

dimanche 19 octobre 2008

Ce texte du serment de Buchenwald qui a été prononcé par les détenus au moment de la libération du camp, a été donné au lycée Edgar Quinet par Guy Ducoloné, président de l’Association Buchenwald-Dora et kommandos en 1997.

Le Serment de Buchenwald

"Nous, les détenus de Buchenwald, nous sommes venus aujourd’hui pour honorer les 51.000 prisonniers assassinés à Buchenwald et dans les kommandos extérieurs par les brutes nazies et leurs complices.
51.000 des nôtres ont été fusillés, pendus, écrasés, frappés à mort, étouffés, noyés et tués par piqûres.
51.000 pères, frères, fils sont morts d’une mort pleine de souffrance, parce qu’ils ont lutté contre le régime des assassins fascistes.
51.000 mères, épouses et des centaines de milliers d’enfants accusent.

Nous, qui sommes restés en vie et qui sommes des témoins de la brutalité nazie, avons regardé avec une rage impuissante, la mort de nos camarades. Si quelque chose nous a aidé à survivre, c’était l’idée que le jour de la justice arriverait.

AUJOURD’HUI, NOUS SOMMES LIBRES

Nous remercions les armées alliées, les Américains, les Anglais, les Soviétiques et toutes les armées de Libération qui luttent pour la Paix et la vie du monde entier.
Nous rendons hommage au grand ami des antifascistes de tous les pays, à l’organisateur et initiateur de la lutte pour un monde nouveau, que fut F.D. Roosevelt. Honneur à son souvenir.

Nous, ceux de Buchenwald, Russes, Français, Polonais, Slovaques et Allemands, Espagnols, Italiens et Autrichiens, Belges et Hollandais, Luxembourgeois, Roumains, Yougoslaves et Hongrois, nous avons lutté en commun contre les SS, contre les criminels nazis, pour notre libération.

Une pensée nous anime : NOTRE CAUSE EST JUSTE, LA VICTOIRE SERA NOTRE.

Nous avons mené en beaucoup de langues, la même lutte dure et impitoyable. Cette lutte a exigé beaucoup de victimes et elle n’est pas encore terminée.
Les drapeaux flottent encore et les assassins de nos camarades sont encore en vie. Nos tortionnaires sadiques sont encore en liberté. C’est pour ça que nous jurons, sur ces lieux de crimes fascistes, devant le monde entier, que nous abandonnerons seulement la lutte quand le dernier des responsables sera condamné devant le tribunal de toutes les Nations.
L’écrasement définitif du nazisme est notre tâche.

NOTRE IDÉAL EST LA CONSTRUCTION D’UN MONDE NOUVEAU DANS LA PAIX ET LA LIBERTÉ

Nous le devons à nos camarades tués et à leurs familles. Levez vos mains et jurez pour démontrer que vous êtes prêts à la lutte".

19 avril 1945

Le serment de Buchenwald, texte donné aux élèves du lycée Edgar Quinet par Guy Ducoloné, président de l’Association Buchenwald- Dora et kommandos en 1997, lors de la journée Mémoire et Civisme.

Franz Ehrlich, ancien élève du Bauhaus, détenu au camp de Buchenwald a dessiné la devise du camp : JEDEM DAS SEINE( À chacun son dû).

biblio-Sitographie sur le camp de Buchenwald

Buchenwald
http://www.buchenwald.de
Camp de Buchenwald, photos
http://www.scrapbookpages.com/Buchenwald/Liberation2.html

http://bibliotecadeladeportacion.blogspot.fr/2011/05/buchenwald-en-la-colina-de-ettersberg.html

GREISER Katrin, Die Todesmärsche von Buchenwald. Räumung, Befreiung und Spuren der Erinnerung, Göttingen, Wallstein Verlag, 2008, 544 p.
Les Marches de la mort à Buchenwald (janvier-avril 1945) :
http://www.buchenwald-dora.fr/1lecampdebuch/historique/08marchesdelamort.htm
HOEN Jean, KLB, Journal de Buchenwald, 1943-1945, Mat. 20224, PUF, 434 p.
KARAY Felicja, Wir lebten zwischen Granaten und Gedichten. Das Frauenlager der Rüstungsfabrik HASAG im Dritten Reich. Jerusalem 1997 und Köln 2001. (über das Buchenwalder Außenlager Leipzig-Schönefeld)
20 avril 1945 : KZ-Transport aus Buchenwald war hier 7 Tage lang auf dem Bahnhof in Nammering abgestellt. (794 détenus assassinés dans la carrière à Nammering ) :
http://www.nsaller.de/index.html
- Langenstein-Zwieberge, ou Malachit, Kommando(sous-camp ou camp extérieur) de Buchenwald

commémoration en 2005 de la Marche de la mort à partir de Langenstein, photo Henning Fauser

LE GOUPIL Paul, Un Normand : Itinéraire d’une guerre 1939-1945, Paris, Éditions Tirésias, Michel Reynaud, 1991, 273 p.
OBRÉJAN Maurice, L’étrange destinée d’un homme trois fois français - Auschwitz III, pré́face de Pierre Bloch, Paris, La Pensée Universelle, 1994, 285 p.
PETIT Georges, Retour à Langenstein. Une expérience de la déportation, Paris, Belin, 2001
http://www.raymond-faure.com/Langenstein_Zwieberge/langenstein-zwieberge.htm
Mémorial du camp :
http://www.sachsen-anhalt.de/LPSA/index.php?id=31584
Retour à Langenstein, ADIRP :
http://www.adirp.org/voyagelangenstein.html

NM, 2014


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 475 / 828105

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Médiagraphie : déportation et génocide des Juifs   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License