Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 358
Dannes-Camiers, un camp oublié du Nord de la France - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Dannes-Camiers, un camp oublié du Nord de la France

deux villages
vendredi 26 mars 2010

Les Nazis ne parvenant pas à rassembler les effectifs prévus, ils les complètent par des travailleurs des camps du nord de la France.

Un camp oublié du Nord de la France, Dannes-Camiers

Sur la côte du Boulonnais, au sud du cap Gris-Nez, se trouvent
Dannes-Camiers, deux villages qui ont en commun une seule gare.

"En 1943, les juifs restant au camp sont très peu nombreux, le lieu n’est
pas vide et il se remplit de nouveau de prisonniers venus de l’île anglo-normande d’Aurigny. Ce sont des personnes internées depuis 1942-1943, demi-juifs ou époux d’aryennes.
À la date de mai 1944, la situation se tend , les Allemands pressentent les opérations de débarquement qu’ils attendent dans le Pas de Calais plutôt qu’en Normandie. L’armée allemande décide alors de vider le camp d’Alerney et de transférer par train les prisonniers dans les camps du Boulonnais. Le voyage qui dure plus de huit jours est très éprouvant, les déportés manquent de nourriture, certains sont gagnés par la folie et beaucoup arrivent dans un état lamentable...
A l’été 1944, ils travaillent au déblaiement des routes et des voies
ferrées, sous les bombardements qui font de nouveaux morts. Avec la débâcle allemande, les internés sont rassemblés et convoyés dans des sortes de "marches de la mort" mais beaucoup moins dures que celles des camps de concentration, ne serait ce que parce qu’elles ne s’effectuent pas en hiver et que la libération de la région intervient rapidement (au début de septembre 1944).

lls ne sont donc pas dirigés vers Auschwitz comme les déportés d’octobre 1942, ils sont arrêtés à Dixmude par la résistance belge et libérés. "
Danielle Delmaire,

"Les camps de Juifs dans le Nord de la France 1942-1944", Revue Memor n°8, décembre 1987
"Les camps de Juifs dans le Boulonnais 1942-1944", Revue Memor n° 10 octobre 1989.

Pour un compte rendu sur Les Camps du Nord- Pas de Calais, les rafles et
les déportations :
Petit cahier N°15 - Journée d’étude du 15 décembre 2001 : - Résistance, internement et déportation dans le commandement militaire allemand de Belgique occupée et du Nord de la France B ; Krouck, M.Steinberg, D. Lemaire.

Résistance, Internement et Déportation dans le Commandement militaire allemand de la Belgique occupée au Nord de la France

"Malgré la planification de la déportation des juifs de Belgique vers Auschwitz, les Nazis ne parviennent pas à rassembler les effectifs prévus. Ils décident donc de les compléter par les travailleurs des camps de la côte française. La solution finale a la priorité sur les objectifs militaires.
Quatre convois au moins partiront : les convois XIV et XV du 24 octobre 1942 et XVI et XVII du 31 octobre 1942.

Les 1833 juifs retirés des camps de travail ont toutes les raisons de redouter le pire de cette nouvelle " mise au travail ", vers laquelle on les déporte. En grand nombre, ils sautent des trains en marche. "
Le Groupe de Recherches "Dannes-Camiers

Les évadés du convoi 16, émission de la R.T.B.F 1, réalisation de Robert Neys et J.P. Grombeer, 27 octobre 1999, sur la déportation des Juifs de Liège dans le camp de travail de Dannes-Camiers en France.

http://www.dannes-camiers.org/fr/who.html

"Une nuit d’octobre 1942, un train quitte Malines. Il a embarqué 2000 juifs à destination d’Auschwitz. Mais à l’arrivée, 241 déportés manquent à l’appel."
http://www.sonuma.com/archive/les-%C3%A9vad%C3%A9s-du-convoi-16

Le Mémorial de la Déportation des Juifs de Belgique. Union des Déportés Juifs de Belgique et Filles et Fils de la Déportation. The Beate Klarsfeld Foundation. Bruxelles-New York, Nouvelle Edition 1994.

Steinberg Maxime, Un Pays occupé et ses Juifs. Belgique entre France et Pays-Bas, Quorum, 1998, 314 p.

http://home.nordnet.fr/ fghesquier/deport4b.htm

N.M.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 722 / 870353

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Rubriques et articles  Suivre la vie du site les camps (Lager) Primo Levi   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License