Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Westerbork, camp de transit - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Westerbork, camp de transit

camp de regroupement des juifs aux Pays-Bas, puis camp de transit
vendredi 21 décembre 2012

Westerbork, camp pour réfugiés juifs allemands en 1939, puis Durchgangslager Westerbork camp de transit nazi avant la déportation à l’Est de juifs et de Tsiganes (Settela Steinbach).
Nuit et Brouillard et le camp de Westerbork

  Sommaire  

„Zentrales Flüchtlingslager Westerbork", KZ-Sammellage, Durchgangslager Westerbork, Das Polizeiliche Judendurchgangslager Westerbork, divers noms servent à qualifier ce camp de rassemblement et de transit, qui a un doyen, un Judenrat, une police juive (Ordnungsdienst), ainsi qu’école, hôpital, synagogue, théâtre, cabaret, des ateliers...

Kamp Westerbork, de film, un film a été commandé par Albert Gemmeker, commandant du camp à Rudolf Breslauer en 1944.

- Albert Konrad Gemmeker :
http://www.holocaust-lestweforget.com/albert-konrad-gemmeker.html
Interviews avec Gemmeker, 1959, Deutsche Rundfunk (en néerlandais et allemand) :

- Rudolf Breslauer, un détenu, photographe, réalise un film pour Gemmeker, non monté à l’époque :
http://www.auschwitz.nl/paviljoen/deportatie/westerbork-1942-1944/breslauer
« Kamp Westerbork de film ».
Harun Faroki a monté le film, muet. Aufschub - Dokumentarische Szenen aus einem Judendurchgangslager/ Respite / En sursis, 2007.

Un extrait du film Westerbork :
http://www.auschwitz.nl/en-exposition/deportation/westerbork-1942-1944/breslauer

Nuit et Brouillard

La petite « Juive » que l’on voit aussi dans le film Nuit et Brouillard est en réalité une enfant tsigane, Settela Steinbach [1], déportée de Westerbork à Auschwitz, le 19 mai 1944, avec sa famille.

Settela Steinbach

L’histoire des recherches par le journaliste Aad Wagenaar sur la petite fille :
http://artists-for-roma-net.ning.com/page/wwii-never-again?xg_source=activity

Alain Resnais a repris des images du film de Beslauer pour Nuit et Brouillard.
Nuit et brouillard, Alain RESNAIS, 1956, 32 min Argos Films/Arte France, 2003
LINDEPERG Sylvie, Nuit et Brouillard, un film dans l’histoire, Odile Jacob, 2007
http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm
http://www.diffusion.ens.fr/index.php?res=conf&idconf=1633
LINDEPERG Sylvie, La voie des images. Quatre histoires de tournage au printemps-été 1944, 2013, 288 p.
« Westerbork, le double jeu du cinéma » est une des histoires de tournage étudiées par Sylvie Lindeperg.
Digital Monument to the Jewish Community in the Netherlands
http://www.joodsmonument.nl/index.php?lang=en

La déportation a lieu d’abord à partir de la gare de Hooghalen. Puis une voie mène jusqu’au camp.
Plus de cent mille personnes sont déportées. 93 convois transportèrent 55 000 juifs vers Birkenau, 34 000 juifs vers Sobibor, 4 000 vers Bergen-Belsen et environ 5 000 vers Theresienstadt.

un Judendurchgangslager camp de transit pour juifs, histoire et aménagement du mémorial, dont "De 102.000 stenen" (des petites stèles) :
http://elaboratio.com/auschwitz.be/images/_bulletin_trimestriel/114_hijink_fr.pdf

Pour en savoir plus :
La persécution des juifs aux Pays Bas :
http://www.kampwesterbork.nl/en/jodenvervolging/index.html#/index
Camps de travail aux Pays Bas :
http://www.joodsewerkkampen.nl/index.html

Des extraits du film avec des scènes rejouées :
http://www.schooltv.nl/beeldbank/project/3162044/13-in-de-oorlog/3162050/home/?q=&offset=0&max=10
Vidéos mises en ligne de Herinneringscentrum Kamp Westerbork :
http://www.youtube.com/watch?v=ElSQ9RsQJlY&list=UUaONHfdTkBYYpJsl0eqJ4zw

Des personnes internées :

 Anne Frank

Née en 1929 à Francfort-sur-le-Main, morte à Bergen-Belsen en 1945.
Réfugiée aux Pays-Bas, dénoncée, elle est internée à Westerbork,déportée à Auschwitz-Birkenau, évacuée à Bergen-Belsen.

FRANK Anne, Le Journal d’Anne Frank, Hatier, 1981
Il existe 2 versions théâtrales qui ont été censurées, dont l’une fait d’Anne Frank une juive fervente. Des versions ont été réécrites par le père ou la traductrice à partir du néerlandais, pour les éditions en français et en allemand, la langue est édulcorée.
The Anne Frank Fonds détient les droits sur le Journal.
http://www.annefrank.ch/234/items/the-diaries-of-anne-frank-to-remain-copyright-protected-for-many-more-decades.html
Anne Frank et le domaine public, 9 avril 2016 :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2016/04/09/33641765.html

Meine Tochter Anne Frank, téléfilm et documentaire de Raymond Ley, 2015, avec des interviews de témoins à Bâle, Jérusalem, New York et Sao Paulo.
A propos du film :
http://www.daserste.de/unterhaltung/film/filmmittwoch-im-ersten/sendung/meine-tochter-anne-frank-100.html
Avec des documents :
http://www.hr-online.de/website/specials/anne-frank/index.jsp?rubrik=90003

La maison d’Anne Frank, un musée à Amsterdam :
http://www.annefrank.org
Centre Anne Frank à Berlin :
http://www.annefrank.de/ausstellung-berlin/besucherinformation

 Etty Hillesum

HILLESUM Etty, Une vie bouleversée, Seuil, 1985, Lettres de Westerbork 1988, Livre de poche, en un volume, 1995, 375 p.
BERGER Karima, Les attentives, un dialogue avec Etty Hillesum, Albin Michel, 2014, 210 p. (À Westerbork, Etty Hillesum a dans son sac le Coran et le Talmud).

"Dans les grandes baraques, où beaucoup s’étendent sans draps ni couvertures, sans matelas, à même les sommiers de métal, on meurt de froid. Dans les petites maisons, reliées au chauffage central, une chaleur étouffante vous empêche de dormir la nuit." Etty Hillesum, Une vie bouleversée.

Samedi 29 nov. 2014 : Colloque aux Bernardins « Etty Hillesum : une vie dévastée, une vie reconquise » au Collège des Bernardins (Paris) - Psychanalystes, théologiens, écrivains s’interrogeront sur l’actualité des écrits d’Etty Hillesum et de leur impact sur leurs travaux.

http://www.amisdettyhillesum.fr/

Irene Butter

Témoignage d’Irene Butter, née à Berlin, dont la famille s’était réfugiée en Hollande. Ils sont transférés à Westerbork, mais comme ils avaient des passeports équatoriens, ils ne sont pas déportés à Auschwitz mais à Bergen-Belsen, comme juifs d’échange. Ils sont mis dans un transport vers la Suisse. Son père meurt en route. Elle est séparée de sa mère et de son frère et envoyée en Algérie dans un camp de l’UNRRA, avant d’être envoyée aux Etats Unis en décembre 1945.
http://www.holocaustcenter.org/page.aspx?pid=498

NM. DL. décembre 2013

[1Settela, gezicht van het verleden, documentaire de Cherry DUYNS, 1994


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 683 / 903457

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Rubriques et articles  Suivre la vie du site les camps (Lager) Primo Levi   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License