Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Un prénom républicain, Berthe Burko-Falcman - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Un prénom républicain, Berthe Burko-Falcman

Un exemple d’étude de livre écrit par une enfant cachée en classe de seconde
dimanche 20 janvier 2013

Intervention de Berthe Burko-Falcman, “Un prénom républicain”.
Intervention RESF : Marta Gazeau et Karine Teffo. Situations d’enfermement (rétention) de parents d’élèves : point sur ce sujet. Thème plus général du traitement réservé aux étrangers. Enfermement dans les CRA : (Vincennes, Le Mesnil et Palaiseau) Projection du film "Invitation à quitter la France” de Marion Stalens, grand débat à L’UNESCO, le 18 janvier 2013.

BURKO-FALCMAN Berthe, Un prénom républicain, Paris, Seuil, 2007, 297 p.

Un exemple d’étude du livre Un prénom républicain écrit par une enfant cachée en classe de seconde

Suggestions :

  • malgré les apparences il faudrait peut-être distinguer la narratrice [dans le roman ] de l’auteure même si c’est la même personne qui fait le récit
  • l’absence de linéarité dans la narration peut être une difficulté, sans doute est-ce pourquoi René de Ceccatty qui m’a publiée au Seuil m’a demandé de faire une chronologie : p. 297.
  • des récits dans le récit  : la narratrice parle d’ « éclats de récits » : p.25 :( 2ème&, 2ème ligne). On peut considérer cela comme un désir pour la narratrice de raconter tel ou tel événement en particulier, besoin de dire ( cf. ci-dessous : l’histoire de la photo miraculée).
    Ou des associations comme sur le divan du psychanalyste (cf. ci-dessous la vue des Algériens raflés qui renvoient à d’autres rafles)
  • l’identité  : p.11-12 : le prénom, les prénoms, l’officiel jamais énoncé sinon par référence à la fille de madame Bovary, le culturel : Brukha
  • p.23-24-25 … la guerre qui établit également l’identité : elle est l’essentiel des souvenirs d’enfance qui envahissent toute la personnalité de la narratrice.(dénaturalisation des juifs d’Algérie)
  • la découverte de ce que fut la guerre « clandestine » :
    - p.57 (1er &) – 59 (1er&, les 10 lignes avant la fin) - 59-61-62- 63- 77
    -* la « clandestinité » est due à l’indifférence, l’oubli voulu ou le silence des anciens traqués : p.91 – 92 - 93 (à partir du 2ème &) – 98 (2ème &) – 99 (2ème&) – 101 (déjà proposée ci-dessus) – 102 (1er&) – l’étrange « complicité » entre la mère et la fille pour dissimuler à l’autre la « brochure de cendres » … p.113-114
  • les groupes de parole des années 90 pour enfin dire près de 50 ans plus tard, comment ces anciens enfants de la guerre clandestine s’étaient construits adultes : p.229-231

des récits particuliers :
- p.35-38 : les origines de la mère de la narratrice, Raïzl née à Radom
- p. 45….. : la naissance de la narratrice
- p.167 …… : le passage de la ligne de démarcation
- p.169….. : l’obligation du port de l’étoile jaune
- p.136-37-38-39 : ce que tu as joliment appelé la photo miraculeuse ou miraculée
- p.101…. : la vue des Algériens raflés, piégés qui renvoie au souvenir d’autres rafles.
- p.110….. : le procès à Cologne (procès pour crimes de guerre allemands en France, 1979)
- p.210 (depuis le 2ème&) : la narratrice rêve de son père.
- p.240 à 243 ; 259-260 : Shloïmè le beau-père de la narratrice

Etude de textes :

-  La déclaration de l’Homme et du Citoyen, qui pour beaucoup d’immigrés était ce qui leur faisait choisir la France, la mère de la narratrice de Un prénom républicain par exemple.
- Le texte de Voltaire sur "la Tolérance"
- Le texte de Montesqieu de L’esprit des lois sur" l’esclavage des nègres" où est envisagé le fait que les noirs sont des sous-hommes pour justifier l’injustice
- Un discours dans l’Andromaque de Racine qui se refuse a priori à Pyrrhus par fidélité à la mémoire de son mari, comme la narratrice refuse d’accorder à son beau-père, par fidélité à la mémoire de son père, de l’appeler Papa.

Dominique D. décembre 2012

Le film Invitation à quitter la France, de Marion Stalens, est suivi d’un grand débat à L’UNESCO, le 18 janvier 2013.

BURKO-FALCMAN Berthe, Chronique de la source rouge, Calmann-Lévy, 1984, 205 p.
Chronique de la source rouge, Berthe Burko-Falcman

Berthe et Dominique, 2013


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 146 / 884367

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site CR Livres, films, expos, à lire, à voir, écouter   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License