Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 358
Stéphane Hessel (1917-2013) - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Stéphane Hessel (1917-2013)

hommage de Henning Fauser, doctorant
vendredi 1er mars 2013

« Un homme n’est un vrai homme que lorsqu’il est engagé et qu’il se sent responsable. »

Quelques pensées après le décès de Stéphane Hessel

Lorsque des personnes qui ont croisé le chemin de Stéphane Hessel vous parlent de cette rencontre, vous remarquerez qu’un doux sourire se profile sur leur visage. Souvenir de la bienveillance rayonnante et de la bonté de cœur de cet homme extraordinaire.

Quand je l’ai contacté il y a presque trois ans pour savoir s’il voulait répondre à mes questions sur son image de l’Allemagne et des Allemands, il m’a répondu immédiatement qu’il le ferait volontiers et m’a demandé de l’appeler pour prendre rendez-vous. Je terminais mon master à Lyon à ce moment-là et le début de ma thèse à Paris était déjà en vue. On s’est donc donné rendez-vous pour la fin de l’année. Avant de raccrocher, il m’a dit avec sa voix pleine de gentillesse et de douceur : « Je vous souhaite un été vraiment bien ! On se rejoint après l’été. »

Vint la publication d’Indignez-vous ! qui le rendit connu dans toute la France et au-delà de ses frontières. Malgré l’avalanche médiatique et l’immense intérêt public pour sa personne, il tint sa promesse. Au début de l’année 2011, j’ai eu la chance de rencontrer Stéphane Hessel pour lui poser mes questions. De ces quarante cinq minutes, me restent en mémoire la gentillesse que dégageaient ses paroles et son sourire, sa lucidité, sa sagesse.

Que restera après sa mort ? De même que David Rousset, Germaine Tillion et bien d’autres rescapés des camps de concentration, Stéphane Hessel fait partie de ceux qui se servent des leçons des injustices subies pour combattre celles dont ils s’aperçoivent dans les années et décennies qui suivent leur retour des camps. Dans ses écrits et discours, il a transmis cette volonté de s’engager contre les injustices et pour la défense des faibles et des démunis.

Que son message, exprimé dans le film Sisyphe heureux, serve d’orientation à ceux qui suivront ses traces : « Un homme n’est un vrai homme que lorsqu’il est engagé et qu’il se sent responsable. »

Henning Fauser, 1 mars 2013

Médiagraphie
HESSEL Stéphane Indignez-vous !, Montpellier, Indigène éditions, collection « Ceux qui marchent contre le vent », 2010, 32 p.
HESSEL Stéphane, Danse avec le siècle, Paris, Seuil, 1997, 312 p.
HESSEL Stéphane, Le Chemin de l’espérance, en collaboration avec Edgar Morin, Paris, éditions Fayard, 2011.
HESSEL Stéphane, Tous comptes faits... ou presque, Paris, Libella, 2012
HESSEL Stéphane, Citoyen sans frontières, conversations avec Jean-Michel HELVIG, Fayard, 2008, 318 p.
Stéphane Hessel a reçu le prix Jean ZAY en 2008 pour son livre "Citoyen sans frontières"

Résistant, déporté, diplomate, défenseur des droits de l’homme, Stéphane Hessel est décédé à Paris dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 février 2013 à l’âge de 95 ans.
« Allez chercher des vêtements dans l’Effektenkammer [vaste hall bien gardé où s’entassent manteaux et pantalons], et vite, dans le train ! On évacue le camp ! » Pour où ? J’ai tiré une veste brune et une couverture grise. Mes quatre camarades sont drôlement attifés. Concertation. Ne pas rester dans le train qui file vers le nord. Ne pas traverser l’Elbe. Détacher deux lattes du plancher. Sauter à la première occasion. Il y a beaucoup de déportés russes dans le wagon, peu de Kapos allemands. le train s’arrête à la tombée du jour, après avoir passé la gare de Lüneburg [...]. Il est temps, sautons. L’opération des lattes se passe bien. Je me glisse le premier sous le train.

http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/02/27/26520976.html

Comment j’ai survécu à Buchenwald et d’autres camps :
http://www.faz.net/frankfurter-allgemeine-zeitung/feuilleton/wie-ich-buchenwald-und-andere-lager-ueberlebte-1581433.html
Um der Politik die Würde zu geben, braucht es immer Antizyniker wie ihn.
(Pour donner de la dignité à la politique, il faut des anti-cyniques comme lui.) :
http://www.zeit.de/kultur/literatur/2013-02/stephane-hessel-nachruf

Stéphane Hessel est le fils de l’écrivain Franz Hessel et de Helen Grund, amie de Henri-Pierre Roché.

1 mars 2013

voir l’article "Adieu Stéphane Hessel", par Charles Palant, MRAP
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article265

Stéphane Hessel. La vie faite homme, Sacha Goldman, 2013, 135 min. Une production du Zentrum für Kunst und Medientechnologie Karlsruhe et du Collegium International éthique, scientifique et politique, fondé en 2002 par Milan Kucan, président de la Slovénie, Michel Rocard, ancien Premier ministre français, coprésidents, Stéphane Hessel, vice-président, et Sacha Goldman, secrétaire-général.
Les membres du Collegium et les membres associés, les signataires de l’Appel, sont des scientifiques, des philosophes et d’anciens ou actuels chef d’Etat et de gouvernement.
Appel du Collegium International pour repenser les principes mêmes de la gouvernance globale.

Stéphane Hessel dialogue avec Edgar Morin, Daniel Cohn-Bendit, Régis Debray, Peter Sloterdijk, Jean-Paul Dollé, François Hollande, Nicolas Hulot, Laure Adler, Michel Rocard, Jean-Claude Carrière.

L’Instinct de Résistance documentaire de Jorge Amat, réalisé en 2011, 86 min, avec Stéphane Hessel, Pierre Daix, Armand Gatti et Serge Silberman, du mercredi 5 Mars 2014 au mardi 1er Avril 2014, à 13 heures (sauf les mardi 11 et 18 Mars), au Cinéma Saint André des Arts.
Présentation du film (avec de l’esp.) :
http://www.youtube.com/watch?v=n7NkJkm1A4U
Extraits :
http://www.youtube.com/watch?v=pvZ_1560ZO4

NM Mise à jour mars 2014


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1077 / 868293

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Hommages   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License