Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 358
"merci d'avoir survécu" Henri Borlant - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

"merci d’avoir survécu" Henri Borlant

samedi 12 juin 2010

"merci d’avoir survécu"
Henri Borlant, 2011, Seuil, collection : biographie
Dans le cadre des « Mardis du Cercil » Les grands témoins du Cercil
mardi 8 novembre, de 18h à 20h, Henri Borlant, Merci d’avoir survécu
Renseignements 02 38 42 03 91 - cercil@cercil.eu

Juillet 1942.
À la veille de la rafle du Vél’ d’Hiv’, Henri Borlant et sa famille vivent repliés dans le Maine et Loire, près d’Angers. Émigrés russes d’origine juive, les parents sont des Français, naturalisés par décret. Le père est tailleur. Ils ont neuf enfants, inscrits à l’école libre où ils reçoivent un enseignement catholique. A la demande de l’abbé qui leur fait la classe, ils sont baptisés.
Le 15 juillet 1942 des soldats allemands l’arrêtent, lui, son père, son frère 17 ans et sa sœur 21 ans. Ils sont déportés directement d’Angers au camp d’Auschwitz Birkenau par le convoi n° 8.
Il arrive au Block 9, dans ce qui est devenu par la suite le camp des femmes, il est très vite séparé de son père et de son frère envoyé au Block 16. Puis à la fin de l’année 1942 il se retrouve seul, âgé de 15 ans et demi à Auschwitz I.

Le jeune Henri a été affecté à des Kommandos de travail comme celui des pierres, remplissant puis vidant dans une trague [1], caisse en bois portée par deux hommes, de la terre et des cailloux, sous l’oeil et les coups des Kapos et des contremaitres Vorarbeiter. Il participe à la construction de baraques, routes et voies ferrées, déchargeant des sacs de ciment, posant des rails, il a aussi fait partie de l’école des maçons (Maurerschule), au Block 7.

Il a été le témoin de sélections de Juifs pour la chambre à gaz avec la baraque fermée, les portes en bois renforcées avec des planches clouées, sélections qui, en 1944, n’épargnent pas les jeunes à Birkenau, où il est revenu en octobre-novembre 1943. Il a vu la mise en place du gazage des Juifs hongrois, à l’été de 1944, alors que les fours crématoires ne suffisaient plus et qu’il a fallu creuser des fosses.

Il survit 28 mois à la faim, au froid, aux coups, aux humiliations, à la tuberculose, aux massacres quotidiens et aux fréquentes sélections pour la chambre à gaz.

Fin octobre 1944 il est évacué vers l’Allemagne à l’approche de l’armée soviétique, à Oranienburg-Sachsenhausen, puis Buchenwald, Ohrdruf. Henri réussit à s’évader [2] à la veille de l’arrivée des Américains. Quinze jours plus tard, il est à Paris où il retrouve sa mère et cinq de ses frères et sœurs.

A 18 ans, il surmonte tous les obstacles et démarre ses études secondaires. Deux ans et demi plus tard il obtient son bac et entre à la faculté de médecine.

Il devient généraliste à Paris. Il rechute de la tuberculose en 1974.
En 1992 on lui demande pour la première fois de témoigner [3]. Depuis il n’a plus cessé de le faire publiquement, aussi bien en France qu’à l’étranger, (en Allemagne, en Autriche, au Canada, aux Etats-Unis et en Espagne) devant des collégiens, lycéens, étudiants, parents d’élèves, policiers et prisonniers.

Sur le convoi n° 8 :
LETTICH André, MOSCOVICI Lazar, 1942, convoi n° 8, préface Henri Borlant, Ed. du retour, Paris, collection Document, 2009, 248 p.

910 JOURS A AUSCHWITZ, de Lazar Moscovici et Michel Laffitte - Éditions du Retour, 2016 - 93 p

Une lettre de la Sipo et du SD d’Angers du 19 août 1942, indique que 824 juifs sont partis en direction d’Auschwitz, 28 vers Paris et 27 vers Tours dans le camp de rassemblement pour femmes et enfants.
http://memoiredeguerre.assoc.pagespro-orange.fr/deportation/44/annexe1.htm#deb

N.M., février 2011-août 2012

[31992-1993 "Camps français, camps nazis, les Enfants cachés", avec Maurice Rajfus, Henri Borlant, Raphaël Delpard, témoignages au lycée Edgar Quinet, Paris IXe


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1605 / 846579

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Lectures de livres de témoins   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License