Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 358
"Je reviens de la vérité", Charlotte Delbo - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

"Je reviens de la vérité", Charlotte Delbo

Mise en scène Agnès Braunschweig, Prospero Miranda
vendredi 3 septembre 2010

"Je reviens de la vérité" de Charlotte Delbo, "un écrivain majeur de la Déportation", évocation en 18 fragments à partir de la pièce Qui rapportera ces paroles ? avec Agnès Braunschweig, Edith Manevy et Caroline Nolot, du mardi 29 janvier au dimanche 3 février 2013. Théâtre des Loges, Pantin

Charlotte Delbo, Résistante, écrivain de la déportation

Je reviens de la vérité

"Je reviens de la vérité" de Charlotte Delbo :
extraits video du spectacle :
http://vimeo.com/37438089

Françoise, Gina, Denise, et les autres, ont faim, froid, ont soif, peur. Mais, elles s’entraident, se soutiennent. Résistantes, elles luttent contre le désespoir, plus encore que contre la mort, et forment une chaîne humaine, qui rapportera le souvenir, qui témoignera pour l’histoire.
Dans un univers qu’on aurait cru fait seulement de haine, de peur et de mort, surgissent les forces inouïes de la résistance, la beauté des amitiés, une humanité qui, même noyée de souffrance, reste incroyable de dignité.

Communiqué de presse — Compagnie Prospero Miranda

Charlotte Delbo "je reviens de la vérité"

"Le Choix de la Résistance
Charlotte Delbo fait le choix de la Résistance, et c’est un choix profond et
irrévocable. De l’Argentine où elle partageait la tournée de Jouvet et de sa Troupe, elle choisit le retour à Paris pour résister. Au fort de Romainville, elle choisit de faire du théâtre avec les jeunes plutôt que l’attente. Dans Je reviens de la vérité, la survie des déportées est le fait de la Résistance collective par la solidarité. Jusqu’au bout, au delà de la vie et de la mort, les personnages de Charlotte Delbo résistent, en refusant la déshumanisation que le système concentrationnaire nazi veut imposer, en portant une parole plus forte que la mort."

"Ce choix du Théâtre pour dire les camps fait la force et la singularité de l’écriture de Charlotte Delbo. Et, pour celle qui fut l’assistante de Louis Jouvet, celle qui, emprisonnée au fort de Romainville, montait Le Malade Imaginaire avec les détenues, celle qui se récitait les cinq actes du Misanthrope tous les jours pendant l’appel à Auschwitz, le Théâtre n’apparaît pas seulement comme un choix mais bien comme une nécessité. Ce fut son moyen de survie, le Théâtre sera celui de la survie de la mémoire."

"Charlotte Delbo : bio
Vigneux-sur-Seine, 1913 - Paris, 1985
Après des études de philosophie, elle devient l’assistante de Louis Jouvet au théâtre de l’Athénée.
Elle part avec la troupe en mai 1941 pour une tournée en Amérique latine.
Quand elle apprend la mort sous la guillotine d’André Woog, un ami architecte communiste, résistant, elle décide de rejoindre son mari en France et entre dans la Résistance. Ils font partie du groupe Politzer , en charge de la publication des Lettres françaises dont Jacques Decour était rédacteur en chef.
Charlotte et son mari sont arrêtés le 2 mars 1942. Il sera fusillé au fort du Mont Valérien, le 23 mai 1942, à l’âge de 28 ans. D’abord incarcérée à la prison de la Santé, à Paris, puis transférée au fort de Romainville pendant un an, elle est passée par Compiègne pour être déportée ensuite à Auschwitz, par le convoi du 24 janvier 1943, un convoi de 230 femmes dont elle racontera le destin, après la guerre. Elle est l’une des 49 femmes rescapées de ce convoi. Libérée par la Croix-
Rouge en avril 1945, elle est rapatriée en France en passant par la Suède.
Après la guerre, elle travaille de nouveau avec Louis Jouvet jusqu’en 1947, puis pour l’ONU. A partir de 1961, elle devient l’assistante du philosophe Henri Lefebvre au CNRS.
Elle écrit une oeuvre faite de récits, de pièces de théâtre et de poèmes, essentiellement autour de la déportation. Ses livres figurent parmi les plus forts sur ce sujet, aux côtés des oeuvres de Primo Levi, Robert Antelme, Imre Kertész et Jorge Semprún."

DELBO Charlotte, Le convoi du 24 janvier, Paris, Éditions de Minuit, Coll. Grands Documents, 1965, 303 p.
DELBO Charlotte, Auschwitz et après. I, Aucun de nous ne reviendra, Paris, Éditions de Minuit, Coll. Documents, 1970, 182 p.
DELBO Charlotte, Auschwitz et après. II, Une connaissance inutile, Paris, Éditions de Minuit, Coll. Documents, 1970,191 p.
DELBO Charlotte, Auschwitz et après. III, Mesure de nos jours, Paris, Éditions de Minuit, Coll. Documents, 1971, 214 p.

- Manifestations autour du centenaire de Charlotte Delbo :
http://delbo.gandi.ws/centenaire

GELLY Violaine et GRADVOHL Paul, Charlotte Delbo, Editions Fayard, 2013, 324 p.
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article308
DUNANT Ghislaine, Charlotte Delbo. La vie retrouvée, Grasset, 2016, 608 p.

- Prière aux vivants pour leur pardonner d’être vivants
Je vous en supplie
faites quelque chose
apprenez un pas
une danse
quelque chose qui vous justifie
qui vous donne le droit
d’être habillés de votre peau, de votre poil
apprenez à marcher et à rire
parce que ce serait trop bête
à la fin
que tant soient morts
et que vous viviez
sans rien faire de votre vie.
Charlotte Delbo

L’Histoire du convoi du 24 Janvier 43-Auschwitz-Birkenau, documentaire de Claude Alice Peyrottes et Alain Cheraft

Dans le cadre du centenaire de Charlotte Delbo, le spectacle " Je reviens de la vérité" de Charlotte Delbo, a été repris au Théâtre des Loges à Pantin pour pour 5 représentations exceptionnelles
prospero.miranda@yahoo.fr
site  :
http://prospero.miranda.free.fr/je.reviens.de.la.verite.html

une biographie

Enseigner la Shoah par le théâtre

La Fondation pour la Mémoire de la Shoah propose aux professeurs de mettre en place des projets pédagogiques originaux sur le thème de la Shoah en mettant à leur disposition un site internet :
https://web.archive.org/web/20110228064323/http://elaboratio.com/shoah_theatre/index.html

Alain KLEINBERGER et Philippe MESNARD (dir), La Shoah. Théâtre et cinéma aux limites de la représentation, Paris, Éditions Kimé, coll. "Entre Histoire et Mémoire", 2013, 592 p.

- Vigneux-sur-Seine
14 décembre 2013, 10h, en partenariat avec la Bibliothèque Nationale de France et visite guidée de l’exposition « Charlotte Delbo »
63, avenue Henri Barbusse - Vigneux-sur-Seine - Tél. : 01 69 03 38 70

N.M. janvier-décembre 2013, mars « 2017 »


titre documents joints

sur le spectacle

24 janvier 2011
info document : PDF
133.3 ko

A propos de Charlotte Delbo

24 janvier 2011
info document : PDF
71.9 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1501 / 870353

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations diverses  Suivre la vie du site Spectacles   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License