Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
La France des camps : 1938 à 1946, Jorge Amat - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

La France des camps : 1938 à 1946, Jorge Amat

Documentaire de Denis Peschanski réalisé par Jorge Amat
dimanche 30 août 2009

Ciné-Histoire présente "La France des camps", documentaire de Denis Peschanski réalisé par Jorge Amat, Mardi 16 mars 2010 à 14h 30
Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris
Le film passe sur France 2 doc le mardi 4 décembre 2012

Les camps en France :
https://andji.carto.com/viz/e048fb3e-3ed5-11e6-a60e-0e3ff518bd15/public_map

Ciné Histoire
Ciné-Histoire présente
LA FRANCE DES CAMPS
Documentaire de Denis Peschanski réalisé par Jorge Amat, 85 min, 2009
d’après le livre de Denis Peschanski La France des camps 1938-1946, Éditions Gallimard, 2002.
Mardi 16 mars 2010 à 14h 30
Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris

Le 12 novembre 1938 un décret permet d’interner les "indésirables étrangers" dans des centres spécialisés.
Entre février 1939 et mai 1946, sous le régime de Vichy, mais aussi avant et après sous un régime démocratique, dans environ 200 camps, près de 600 000 personnes, hommes, femmes et enfants, ont été internées par mesure administrative en France, non pour un crime ou un délit qu’ils auraient commis, mais pour la seule raison qu’ils étaient censés représenter un danger potentiel pour l’Etat ou pour la société.

Des républicains espagnols, des Allemands et des Autrichiens, des communistes français, auxquels s’ajoutèrent pendant l’occupation, des Juifs bientôt déportés dans le cadre de la solution finale ou des Tsiganes, puis à la Libération en majorité, des suspects de collaboration mais aussi des trafiquants de marché noir, et des civils allemands.

La côte sud méditerranéenne de la France est devenue une vaste zone concentrationnaire, mais aucun département n’a échappé à la présence d’un camp.

"De 1938 à 1946, six cent mille personnes ont été internées en France dans deux cents camps (Rivesaltes, Argelès, Gurs, Les Milles, Le Vernet, Chateaubriant, Pithiviers, Beaune la Rolande, Vel d’Hiv, Drancy, Mérignac...). Elles l’ont été par mesure administrative, non pas pour des crimes ou des délits qu’elles auraient commis, mais à cause du danger potentiel qu’elles faisaient soi-disant courir à la société et à l’Etat. "

Cette histoire est restée cachée pendant des décennies, comme occultée par la mémoire collective.

Base Archim camps en France :
http://www.culture.gouv.fr/documentation/archim/photographiescampsfrancais.htm

Suivant le principe de l’enquête historienne déjà expérimentée pour "La traque de l’Affiche rouge" et "Maréchal nous voilà", Denis Peschanski et Jorge Amat reconstituent le puzzle grâce à des films, photos, archives écrites, objets, dessins et des témoignages émouvants, autant de documents le plus souvent inédits.

La projection en présence des réalisateurs sera suivie d’un débat
avec Mme Hélène Mouchard-Zay, présidente du CERCIL (centre d’étude et de recherche des camps d’internement du Loiret)
Mme Francine Christophe, Française, fille d’officier français internée à Drancy et à Beaune la Rolande, déportée à Bergen Belsen avec sa mère
M. Paul Niedermann, juif allemand de Bade, expulsé vers Gurs

Entrée libre sur réservation : par mail nicoledorra@gmail.com
Fax 01 56 58 05 28
Poste Ciné Histoire 8 rue Dupleix 75015 Paris

commander le dvd :
http://videotheque.cnrs.fr/index.php?urlaction=doc&id_doc=2182

Thèse de Denis Peschanski :
http://www.pilefacebis.com/sollers/IMG/pdf/PESCHANSKI.pdf

Des Républicains espagnols, Juifs, Tsiganes et Harkis :
https://www.youtube.com/watch?v=FFn9McWT7_M&feature=player_embedded

le camp de Rivesaltes à partir d’août 1942, est le centre national de rassemblement des israélites de la zone non occupée, comme Drancy, antichambre d’Auschwitz.
Au total, 2300 juifs furent déportés à partir de Rivesaltes et environ 150 y perdirent la vie.

Des Tsiganes étaient encore internés en France en 1946 :
L’internement des Tsiganes en France 1940-1946, la mémoire et l’oubli :
Cf. aussi Les camps français d’internement de la zone sud

Les Harkis :
http://ldh-toulon.net/les-harkis-au-camp-de-Rivesaltes.html
Fille de harki, Fatima Besnaci-Lancou, éd. de l’Atelier, préface de Jean Daniel et Jean Lacouture, seconde édition septembre 2005.

Mémorial du camp de Rivesaltes, projet :
http://www.rudyricciotti.com/musees/memorial-du-camp-de-rivesaltes#!11_Agence_Rudy_Ricciotti

Mémorial du camp de Rivesaltes

mise à jour NM, mars 2014


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1087 / 902206

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations diverses  Suivre la vie du site Annonces, films-débats, films à voir  Suivre la vie du site Films Ciné-histoire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License