Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Camps de concentration et d'extermination - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Camps de concentration et d’extermination

camps en Allemagne, en Pologne, Auschwitz-Birkenau, camps en France
samedi 15 août 2009

La "remise du pouvoir" (Machtübergabe) à Hitler, le 30 janvier 1933, par Hindenburg s’accompagne de la création de camps en Allemagne, les KL ou KZ. Camps de "protection", camps de rééducation, camps pour jeunes, camp pour les familles. Camps de concentration, camps d’extermination. Cf. Le langage des camps de concentration
Les différents types de camps.
CNRD 2017. La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi
(WVHA) SS-Wirtschafts-Verwaltungshauptamt, 1942, Office central SS pour l’économie et l’administration, s’occupe aussi de la gestion des camps.
„Inspektion der Konzentrationslager“ (IKL)
Ecole de la SS à Dachau :SS-Verwaltungsschule Dachau

Liste officielle de tous les principaux camps nazis et Kommandos (ministère de la justice allemand) : http://bundesrecht.juris.de/begdv_6/anlage_6.html
Les multiples dénominations des "Lager" :
Les différents types de camps (Lager)

Équivalence de noms allemands et polonais, cf. dans wikipedia :
Liste_deutscher_Bezeichnungen_polnischer_Orte
Langue des camps :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article72
Chronologie des évacuations et libération des camps

"Porte de l’enfer" à Birkenau

 Sites des camps en Europe

Localisation avec Google Earth (fichier US Holocaust Museum)
processus à suivre :
http://www.ushmm.org/learn/mapping-initiatives/mapping-the-holocaust-google-earth
http://www.ushmm.org/maps/encyclopedia.kml
Carte des camps :
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm#camps
Diffférentes cartes et croquis des camps :
http://www.ushmm.org/wlc/en/media_nm.php?MediaId=308

http://www.ushmm.org/learn/mapping-initiatives/mapping-the-holocaust-google-earth
Carte des camps de la FNDIRP :
http://www.fndirp.asso.fr/informations-et-documentation/les-campsde-concentrationet-dextermination/un-univers-de-camps/
Carte des camps nazis, de la Fondation pour la Mémoire de la déportation :
http://www.fmd.asso.fr/updir/20/04_cartes.pdf
Carte des principaux camps d’internement, de concentration et des centres de mise à mort du CIDEM (à commander, gratuit) :
http://editions.cidem.org/index.php?page=detail_produit&id=135
Liste des camps de concentration :
http://de.wikipedia.org/wiki/Liste_der_deutschen_Konzentrationslager

L’extermination a lieu par le travail, Vernichtung durch Arbeit mais aussi par les gaz.
"Puisque les Juifs répandent des rumeurs d’atrocités (Gräuelhetze) à l’étranger sur les nazis, les criminels peuvent les commettre au nom du régime" disent les nazis.
L’entreprise de fours crématoires (Topf und Söhne) à Erfurt est devenue un musée :
http://www.topfundsoehne.de/cms-www/index.php?id=94

Films :
Nuit et Brouillard , film d’Alain Resnais (1956), Texte de Jean Cayrol dit par Michel Bouquet, Musique Hanns Eisler, 32 min, noir et blanc et couleur, Argos Films/Arte France, 2003
http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm
La mémoire meurtrie de Sydney Berstein, 1985, Angleterre, 1h15. Un documentaire qui reprend le film Memory of The Camps tourné en longs plans séquences selon les conseils de Hitchcock, en 1945, à Bergen-Belsen entre autres ( Cf. Anita Lasker, témoin)
Le film :
http://www.humanite.fr/videos/memory-camps-de-sidney-bernstein-563675

 Allemagne

Les sites des camps de concentration en Allemagne
Sites des Mémoriaux :
http://www.stiftung-ng.de/de/links.html
Dachau en mars 1933 :
http://www.kz-gedenkstaette-dachau.de/gedenkstaette/index.html
ROVAN JOSEPH, Contes de Dachau, Julliard, Paris, 1987 (Geschichten aus Dachau, dtv, München, 2000, 297 p.)
Rovan Joseph, Mémoires d’un Français qui se souvient d’avoir été Allemand, éd. du Seuil, 1999
Oranienburg en 1933 :
http://www.stiftung-bg.de/gums/de/geschichte/kzsachs/oranienburg/oranien00.htm
Esterwegen, camps des Marais, Papenburg 1933 :
http://www.diz-emslandlager.de/index.html
Fuhlsbüttel auch Kola-Fu, mars 1933, près de Hambourg, évacué en avril 1945, du 25 octobre 1944 au 15 février 1945, camp extérieur de Neuengamme.
http://www.kz-gedenkstaette-neuengamme.de/index.php?id=61
Camps de redressement pour de jeunes Allemands  :
Moringen, camp pour hommes en 1933, pour femmes et pour jeunes de 1940-1945 :
http://www.gedenkstaette-moringen.de/
Uckermark, camp pour jeunes filles et femmes allemandes, à côté du camp de Ravensbrück dont il devient une annexe :
http://www.gedenkort-kz-uckermark.de/
Sachsenhausen en 1936 :
http://www.gedenkstaette-sachsenhausen.de
Buchenwald en 1937 :
http://www.buchenwald.de/
Camp de Buchenwald, photos :
http://www.scrapbookpages.com/Buchenwald/Liberation2.html
http://bibliotecadeladeportacion.blogspot.fr/2011/05/buchenwald-en-la-colina-de-ettersberg.html
Camp de Langenstein-Zwieberge, ou Malachit, Kommando de Buchenwald
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article248
http://www.sachsen-anhalt.de/LPSA/index.php?id=31584
Retour à Langenstein, ADIRP :
http://www.adirp.org/voyagelangenstein.html
ex-Site d’Henning Fauser : http://tice2.sdl.2007.free.fr/ENSci...
Dora et Mittelbau  :
http://www.dora.de/
Neuengamme en 1938 :
http://www.kz-gedenkstaette-neuengamme.de
Amicale de Neuengamme :
http://www.campneuengamme.org/
Histoire du camp de Neuengamme :
http://www.zeit.de/hamburg/politik-wirtschaft/2014-07/kz-neuengamme-interview-historiker-klarmann
Flossenbürg en 1938 :
http://www.gedenkstaette-flossenbuerg.de/
Ravensbrück en 1939 :
http://www.ravensbrueck.de/mgr/index.html
Historique et plan en allemand :
http://www.ravensbrueck.de/mgr/neu/dl/flyer/FBdt.pdf
Témoignages en allemand :
http://www.bpb.de/geschichte/nationalsozialismus/ravensbrueck/60629/biografien-der-ueberlebenden
Bergen-Belsen 1936, 1941, 1943, divers statuts dont celui de "camp d’échange" :
http://www.bergenbelsen.de/
Chronologie détaillée du camp :
http://bergenbelsen.co.uk/pages/Timeline.html

Camps en Autriche :
Mauthausen :
http://www.mauthausen-memorial.at/
http://www.campmauthausen.org/

Plus de 7.000 Espagnols sont déportés de France à Mauthausen, 2.000 survivants. "rot Spanische Republikaner blau" ils ont le triangle bleu des apatrides(Franco leur a retiré la nationalité) et ont un S pour Rot Spanier, Espagnol rouge.
http://www.campmauthausen.org/connaitre/temoignages
http://bibliotecadeladeportacion.blogspot.fr/2011/08/mauthausen-en-el-corazon-de-austria.html

Mauthausen 5 mai 1945 :http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/05/04/31999855.html
Les noms des déportés à Mauthausen :
http://monument-mauthausen.org/spip.php?page=search

FREUND Florian, PERZ Bertrand, Das KZ in der Serbenhalle : zur Kriegsindustrie in Wiener Neustadt, Wien : Verlag für Gesellschaftskritik, 1987
La Serbenhalle est la Roigk-Halle, une usine d’armement exploitant les détenus du camp de Mauthausen pour produire des V2.
http://jsegalavienne.wordpress.com/2014/08/27/alma-mahler-et-le-passe-de-lautriche/

Gusen :
http://www.gusen-memorial.at/
Gusen Memorial Committee :
http://www.gusen.org/
Loiblpass  :
Deux camps distincts : l’un, situé sur le versant sud du massif des Karawanken, du côté slovène, ouvert le 3 juin 1943, et, l’autre, implanté sur le versant nord côté autrichien, sept-oct 1943. Les détenus perçaient un tunnel routier pour Universale Hoch-und Tiefbau AG.
http://www.u-berg.at/texte/loibl_kz.htm

Croatie
Pièce inspirée de l’écrivain Ilija Jakovljević détenu à Stara Gradiška, camp n°5 du système du camp de Jasenovac, édifié par le régime oustacha. Le Cinquième évangile de Slobodan Šnajder, Maison d’Europe et d’Orient.

 Pologne

Camps de concentration et d’extermination en Pologne :
(Konzentrationslager et Vernichtungslager)

 Auschwitz-Birkenau

Auschwitz, des supports pour mieux comprendre
Auschwitz I, II ,III : camps de concentration et extermination :
http://www.auschwitz.org.pl/
Auschwitz I, camp souche
Auschwitz II-Birkenau : centre d’extermination et camp de concentration
Auschwitz III-Buna Monowitz

Le complexe concentrationnaire d’Auschwitz-Birkenau et sa quarantaine de camps associés a été, entre 1942 et 1944, le principal centre de déportation et d’extermination des Juifs d’Europe. 1,3 million de personnes y furent déportées, dont 1,1 million de Juifs. Plus d’un million d’entre eux y furent assassinés.
Durant l’automne 1941, les SS pratiquèrent leurs premiers essais de gazage au Zyklon B dans les caves du Block 11 puis dans la morgue du camp d’Auschwitz, sur des prisonniers politiques soviétiques et polonais ainsi que sur des malades. Dans les premiers mois de 1942, les SS aménagèrent deux nouvelles chambres à gaz dans des fermettes du village de Brzezinka (Birkenau) lançant parallèlement la construction de quatre grandes infrastructures de gazage. Conçues pour des assassinats massifs, les chambres à gaz-crématoires, II, III, IV et V de Birkenau furent mises en service durant le printemps 1943.
Des transports de l’Europe entière ont été dirigés vers ce centre d’extermination entre 1942 et l’automne 1944. Jusqu’au printemps 1944, les transports de déportés arrivèrent sur la Judenrampe, quai situé entre les deux camps, avant d’être acheminés jusqu’au cœur de Birkenau à proximité des chambres à gaz. A l’arrivée, les SS effectuaient une « sélection » entre les déportés, décidant de la mort de près de 80% d’entre eux, immédiatement dirigés vers les infrastructures de gazage. Les autres déportés étaient utilisés comme main d’œuvre esclave jusqu’à la mort par épuisement et mauvais traitements. Isabelle Ernot

Auschwitz III-Buna Monowitz
"Wenn man es mit einem SS-Mann zu tun hatte, musste man als erstes die Mütze herunterreißen, und seine Nummer laut und deutlich, natürlich auf deutsch, angeben.
(Quand on a affaire à un SS, on doit d’abord enlever sa casquette et donner son nom à voix forte et intelligible, en allemand, bien sûr.)
Willy Berler : Durch die Hölle. Monowitz, Auschwitz, Groß-Rosen, Buchenwald." Augsburg, Ölbaum, 2003
http://www.wollheim-memorial.de/de/sprachen_im_kz_bunamonowitz
Camp de Blechhammer dont le ZAL für Juden, Zwangsarbeiteslager für Juden : camp de travail forcé pour Juifs :
http://www.youtube.com/watch?v=jnVNeu_ztIc
Plan du camp des juifs par Jacques Lahitte :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Map_of_blechhammer_v2.jpg
En 1944, prise en main de la direction de Blechhammer par le SS Schwarz : le camp est rattaché au complexe d’Auschwitz III, et les détenus tatoués.
Album d’Auschwitz de Lilly Jacob-Zelmanovic Meier :
http://www1.yadvashem.org/exhibitions/album_auschwitz/home_auschwitz_album.html
Comité international d’Auschwitz :
http://www.auschwitz-international.org/
Majdanek (Lublin) : camp de prisonniers 1941, camp de concentration, et extermination 1943 :
http://www.majdanek.pl/
Maïdanek, camp d’extermination, film d’Aleksander Ford, 1945, Pologne, 15 min

Majdanek

 Wannsee

Le protocole de la Conférence de Wannsee. Les documents originaux en allemand dont le tableau d’évaluation du nombre de juifs en Europe :
http://www.ghwk.de/fileadmin/user_upload/pdf-wannsee/protokoll-januar1942.pdf
Environ 11 millions de juifs sont concernés par la "solution finale de la question juive en Europe.
"Le 8 décembre 1941 :
...L’invitation émanant du général SS Heydrich en vue d’une conférence réunissant toutes les instances concernées sous l’égide de l’Office central de la sécurité du Reich, était pour le 8 décembre 1944. La rencontre fut repoussée d’environ six semaines au 20 janvier 1942. Ce fut la CONFÉRENCE DE WANNSEE..." Alexander KLUGE
in KLUGE Alexander, RICHTER Gerhard, Décembre, diaphanes, 2012

"Aktion Reinhardt" (Heydrich) : en juillet 1942, Himmler et Globocnik décident d’organiser l’extermination de masse des juifs en évacuant les ghettos dans 5 districts, Varsovie, Lublin, Radom, Cracovie et Lvov, vers les camps de Belzec, Sobibor, Treblinka qui ont commencé à être construits en 1941
camp de Belzec : extermination :
http://www.belzec.org.pl/
http://www.holocaust-history.org/belzec/index.shtml
Sobibor  : camp d’extermination :
http://www.muzeum.wlodawa.metronet.pl/index_sobibor.htm
http://www.holocaustresearchproject.org/ar/sobibor.html
Treblinka : camp de concentration en 1941 et extermination en 1942 :
http://www.dhm.de/lemo/html/wk2/holocaust/treblinka/
En 1943, la destruction des juifs s’intensifie avec l’ " Aktion Erntefest "
Site, les Camps de la mort :
http://www.deathcamps.org/
Stutthof, dossier Evelyne Py :
http://www.stutthof.pl/
http://www.memoire-net.org/rubrique.php3?id_rubrique=82
Gross-Rosen :
http://www.gross-rosen.pl
c’est un Kommando de Sachsenhausen en 1940, puis camp autonome
http://www.bddm.org/aud/camps.php?id=Gross%20Rosen
Görlitz, Aussenkommando, liste des détenus :
http://www.nise81.com/archives/108

 Tchécoslovaquie

Camp en Tchécoslovaquie
Theresienstadt (ville de Terezin en tchèque) :
http://www.ghetto-theresienstadt.info/
Mémorial :
http://www.pamatnik-terezin.cz/
Theresienstadt, eine Zwangsgemeinschaft in einem jüdischen Vorzugslager (une communauté de contrainte dans un camp privilégié juif), d’après les termes de H.G. Adler.
Le dernier des injustes
ADLER H. G., Die verheimlichte Wahrheit. Theresienstädter Dokumente, Tübingen, Mohr, 1958
Theresienstadt, film "documentaire", réalisé par Kurt Gerron
http://www.cine-holocaust.de/mat/fbw000812dmat.html
WEISSOVÁ-HOSKOVÁ Helga : Zeichne, was Du siehst. (Dessine ce que tu vois) Deutsch – Česky – English. Hrsg. vom Niedersächsischen Verein zur Förderung von Theresienstadt/Terezín e. V. Wallstein, Göttingen 1998
"Dessine ce que tu vois !" d’Helga Weissová, traduit par Erika Abrams,
Belfond, 2013, 256 p.
Une interview en anglais avec des documents :
Im hier gezeigten Ausschnitt erzählt Eva Weissová-Hosková von ihren in Theresienstadt angefertigten Zeichnungen.

 Les triangles de couleur

Les détenus dans les camps nazis sont identifiables par un triangle.
Les triangles, avec nationalité, code couleur et numéro, introduisent une hiérarchisation des déportés entre résistants, républicains espagnols, combattants des brigades internationales, communistes, otages, droits communs, juifs, Tsiganes, homosexuels.
tableau avec les triangles de couleur des détenus des camps de concentration (KZ), source : archives fédérales allemandes.

triangles, archives fédérales allemandes

 La déportation

Déportation : internement dans un camp de concentration nazi à l’étranger (v.1942), le Robert, dictionnaire historique

- La déportation de répression
Elle touche les ennemis du Reich, les antifascistes. Le 20 août 1940, un convoi part d’Angoulême avec 430 Républicains espagnols, femmes et enfants compris. Les SS font descendre les adolescents à partir de 15 ans et les hommes à la gare de Mauthausen, en Autriche.

Les résistants ont le sentiment de partir travailler en Allemagne, qu’ils pourront s’évader ou qu’ils trouveront un travail leur permettant d’attendre la libération.
Le décret du 7 décembre 1941, NN, Nacht und Nebel , Nuit et Brouillard, "NN de la Wehrmacht" et les "NN de la Gestapo" contre la Résistance et l’opposition politique, stipule que "tout habitant des territoires occupés de l’Ouest, présumé coupable de crimes contre le Reich ou contre les territoires d’occupation, doit être exécuté ou déporté clandestinement en Allemagne, pour y disparaître sans qu’aucune information ne soit donnée à son sujet".
http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichepage.php?idLang=fr&idPage=2459
la liste des déportés :
http://www.fmd.asso.fr/web/index.php?id_contenu=52&lang=lang1

- La déportation de persécution
Le 27 mars 1942, le premier convoi de juifs part de France, de Compiègne, pour Auschwitz :
http://www.memorial-compiegne.fr/iso_album/1._convoi_du_27_mars_1942.pdf
A partir de camps d’internement en France comme Pithiviers, Beaune-la-Rolande, Drancy (20 août 1941-17 août 1944), Compiègne, Angers.
http://bdi.memorialdelashoah.org/internet/jsp/core/MmsGlobalSearch.jsp

Le départ pour l’inconnu, « Pitchipoï », entraîne des doutes : les déportés se posent des questions comment aller travailler si on embarque les infirmes, les vieillards et les bébés ?
La liste des convois partis de France, (Klarsfeld) :
http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/liste_convois.htm

 France

Les camps d’internement en France
Chronologie de la déportation des Juifs de France :
http://www.memoire-juive.org/chrono_auschwitz.htm
Des photos de camps en France
http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/index.html
Frontstalag 122, Compiègne-Royallieu
http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=310
Un site avec des liens vers d’autres camps :
Camp de Gurs :
http://gurs.free.fr
Camps internements du Loiret :
http://www.cercil.fr/
Camp des Milles :
http://www.campdesmilles.org
Camp de Rieucros (Lozère) :
http://www.camp-rieucros.com
Camp de Brens, zone sud :
http://membres.lycos.fr/apsicbr/brens.htm#initconjointe
Camp du Vernet :
http://www.campduvernet.eu/
Camp de Drancy :
http://www.camp-de-drancy.asso.fr/
http://www.massviolence.org/Le-camp-de-Drancy
BETSCH William, Drancy ou le travail d’oubli, Thames & Hudson, 2010, 235 p.
http://www.nonfiction.fr/article-3430-paroles_et_images_de_la_cite_de_la_muette.htm
Camp du Struthof :
http://www.struthof.fr/
des témoignages :
http://www.struthof.fr/fr/temoignages/temoignages-sur-la-resistancebr-la-deportation-et-la-memoire/
http://www.struthof.fr/index.php?id=7869
Camp de Saliers (Bouches-du-Rhône), un camp pour les Tsiganes :
http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=247
La mémoire et l’oubli : L’internement des tsiganes en France 1940-1946
Avec Emmanuel Filhol, Jacques Sigot :
http://aphgcaen.free.fr/cercle/tsiganes.htm
CR conférence débat du Cercle sur Les camps français de la zone sud  :
http://aphgcaen.free.fr/cercle/campsIF.htm

 Belgique

Malines, SS-Sammellager Mecheln, camp de regroupement en Belgique.
Le Musée Juif de la Déportation et de la Résistance (MJDR) se situe à Malines, dans une aile de l’ancienne Caserne Dossin
http://www.cicb.be/fr/home_fr.htm
Le Fort de Breendonk
http://www.breendonk.be/

 Pays-Bas

Camp de Westerbork (cf. le film Nuit et Brouillard)(Memorial Center Camp Westerbork) :
http://www.westerbork.nl/museum/herinneringscentrum/
des extraits de films :
http://www.schooltv.nl/beeldbank/project/3162044/13-in-de-oorlog/3162050/home/?q=&offset=0&max=10
Sur Anne Frank :
http://www.annefrank.nl/

 Pour en savoir plus

CNRD 2015 La libération des camps nazis, le retour des déportés
Liste des camps de concentration, d’extermination, de camps oubliés :
http://www.jewishgen.org/ForgottenCamps/Camps/MainCampsFr.html
Travail de Daniel Letouzey sur le film Nuit et brouillard :
http://clioweb.free.fr/camps/nuitetbrouillard.htm
documents
vocabulaire de camp :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article72
La Conférence de Wannsee :
http://www.ghwk.de/wannsee/die-wannsee-konferenz.html

 Rechercher un déporté

http://cercleshoah.free.fr/cercle/livre-memorial.htm
La liste des déportés :
http://www.fmd.asso.fr/web/index.ph...

La liste des convois de juifs partis de France, (Klarsfeld) :
http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/liste_convois.htm
liste des camps de prisonniers de guerre ( Kriegsgefangenenlager) :
http://www.moosburg.org/info/stalag/laglist.html

Rechercher un camp  :
Liste officielle de tous les camps nazis et Kommandos (ministère de la justice allemand) : http://bundesrecht.juris.de/begdv_6/anlage_6.html
Site désactivé :
http://www.keom.de/denkmal/welcome.html
Karl Ernst Osthaus-Museum der Stadt Hagen (KEOM)

Des témoignages avec vidéos :
http://entretiens.ina.fr/video/Shoah

Remonter.
N.M. mise à jour juillet 2013. vu 2016


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 22354 / 884941

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Médiagraphie : déportation et génocide des Juifs   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License