Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 358
Chronologie de la Shoah en CM2 - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Chronologie de la Shoah en CM2

des dates pour les élèves et pour les enseignants, liste des interdictions faites aux juifs
dimanche 30 août 2009

Il nous semble que cette séquence consacrée à l’extermination des juifs et des tsiganes est autant une leçon d’éducation civique qu’une séquence d’histoire. En effet c’est une occasion de préparer les élèves à devenir des citoyens attentifs aux autres, prêts à réfléchir ensemble pour combattre l’injustice et la violence. Aussi, s’il est indispensable que l’enseignant(e) ait en tête une chronologie précise, la mémorisation de dates par les élèves à l’issue de cette séquence n’est pas un objectif fondamental. La connaissance des faits historiques précis sera approfondie au collège et au lycée.

FICHE CM2 Annexe : réflexions sur la chronologie

la fiche chronologique

rappel :
Dans les documents officiels, comme repères indispensables, sont proposés :
« 18 juin 1940 : appel du général de Gaulle ; Jean Moulin ; 8 mai 1945 : fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe ; 1945 : droit de vote des femmes en France* ».
* N.B. : l’ordonnance instituant le droit de vote des femmes est datée du 21 avril 1944 ; la première application de ce droit date d’avril 1945 lors des élections municipales.

Les dates sont des repères indispensables, à condition que leur sens soit explicité (en quoi cette date est-elle un moment décisif, un tournant essentiel, un temps ayant valeur symbolique ?).

Les chronologies sont souvent trop détaillées : il nous faut obligatoirement opérer des choix.
Pour cette fiche nous avons distingué deux niveaux de sélection : les dates pour les élèves de CM2 et celles pour les enseignants.

Pour les élèves, un critère nous a semblé pertinent : celui des commémorations officielles, nationales ou européennes.

1. 16-17 juillet : commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’
Les 16 et 17 juillet 1942, plus de 13 000 hommes, femmes et enfants – en majorité des juifs étrangers habitant la région parisienne – sont arrêtés sur demande allemande par la police française. D’abord parqués dans le vélodrome parisien, ils sont progressivement transférés à Drancy près de Paris, Pithiviers et Beaune-la-Rolande (ces deux camps sont dans le Loiret).
Durant l’été ils sont déportés. 4 000 enfants dont les parents avaient déjà été déportés, sont ramenés par groupes successifs à Drancy en août et déportés à leur tour.

2. 27 janvier : journée de mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité.
Le 27 janvier 1945, Auschwitz-Birkenau, qui a été évacué, est libéré par les Soviétiques.
60 000 déportés avaient été emmenés par les SS vers d’autres camps plus à l’ouest, au coeur du Reich (« marches de la mort »), 7 000 prisonniers survivants ont été découverts par les soldats de l’Armée Rouge.

3. dernier dimanche d’avril : journée d’hommage aux déportés.
Les camps nazis ont été libérés par les Alliés (Etats-Unis, Royaume-Uni, URSS) entre le 11 avril et le 9 mai 1945.

4. 8 mai : commémoration de la fin de la guerre en Europe
Les Allemands ont signé la reddition sans condition à Reims le 7 mai et à Berlin le 9 mai à 00h16.

Pour les enseignants nous avons choisi pour le thème de notre fiche les dates suivantes (cela ne « couvre » pas l’ensemble des dates-clés concernant la Seconde Guerre mondiale ni même celles des déportations / internements pour fait de résistance) :

septembre 1939 : début de la Seconde Guerre mondiale [1er septembre, invasion de la Pologne par l’armée allemande ; 3 septembre déclaration de guerre du Royaume-Uni et de la France à l’Allemagne].

• après juin 1940 (armistice et occupation militaire allemande), en France, double législation antisémite, allemande et française, dont le 1er statut des juifs en octobre 1940, aggravé le 2 juin 1941. La loi du 4 octobre 1940 prévoit la possibilité de l’internement de juifs étrangers dans des camps en zone « libre ».

La brochure « Drancy, l’antichambre d’Auschwitz 1941 - 1944 » éditée par l’Amicale des Déportés d’Auschwitz et des camps de haute Silésie dresse la liste des interdictions et obligations imposées aux juifs en France par les textes successifs allemands et vichyssois :

- exclusion de la nationalité française

- exclusion de l’armée, de la fonction publique, de la presse, des activités culturelles, des professions libérales

- aryanisation ( = confiscation) des entreprises juives

- confiscation des automobiles, des bicyclettes, des postes de radio

- interdiction de changer de domicile

- interdiction de quitter son logement entre 20h et 6h du matin

- obligation de prendre la dernière voiture du métro

- interdiction de fréquenter les restaurants, cafés, cabines téléphoniques publiques, cinémas, salles de concert, musées, bibliothèques, piscines, terrains de sports, champs de courses, bains douches municipaux, marchés, foires, magasins (sauf entre 15h et 16h), hôpitaux

1941 : premières arrestations d’hommes juifs étrangers en France

janvier 1942 : conférence de Wannsee (banlieue ouest de Berlin) qui organise la mise en oeuvre de l’extermination systématique de la population juive d’Europe par les nazis. Six centres de mise à mort (camps d’extermination) servent pour cette extermination : Auschwitz-Birkenau, Lublin- Maïdanek, Belzec, Chelmno, Sobibor, Treblinka.
En France, Drancy sert de camp d’internement pour les juifs du 20 août 1941 au 17 août 1944 ;
de là partent régulièrement des convois d’environ 1 000 personnes chacun vers les camps nazis.

La brochure «  Drancy » (op. citée) précise :

- 33 convois sont partis de Drancy en direction d’Auschwitz-Birkenau
Le premier convoi du 27 mars était composé pour moitié de détenus de Drancy et pour moitié de détenus de Compiègne.
Le convoi n°2 du 5 juin 1942 formé par des hommes qui furent envoyés de Drancy à Compiègne, d’autres déportés avaient été transférés des camps de Beaune-la-Rolande et de Pithiviers.
les autres partent de Drancy entre 22 juin 1942 et le 11 novembre 1942

- 17 convois sont partis de Drancy du 9 février 1943 au 17 décembre 1943. 13 convois sont allés à Auschwitz-Birkenau, 2 à Maïdanek, 2 à Sobibor

- 13 convois ( + 1 groupe de 51 personnes) sont partis de Drancy entre le 20 janvier 1944 et le 17 août 1944. 12 sont allés à Auschwitz-Birkenau, 1 à Kaunas (Lituanie) et le groupe des 51 est allé à Buchenwald.

• 7 juin 1942 : obligation du port de l’étoile jaune pour les juifs de plus de 6 ans vivant en zone occupée

• 16-17 juillet 1942 : rafle du Vél’ d’Hiv’ (voir ci-dessus)

• 27 janvier 1945 : « libération d’Auschwitz » (voir ci-dessus)

• mi-avril – 9 mai 1945 : libération des camps nazis par les Alliés.
Les déportés survivants rentrent progressivement en France pendant le mois de mai et celui de juin 1945.

• 8 mai 1945 : capitulation allemande ; fin de la guerre en Europe
Sur 76 000 déportés juifs de France, 74 000 environ ont été envoyés à Auschwitz-Birkenau. Plus de 57 % ont été gazés dès leur arrivée au camp. Sur les 31 543 déportés juifs de France enregistrés à Auschwitz-Birkenau, 2 500 environ sont revenus en France soit 3 % de ceux arrivés aux portes du camp. Sur les 11 000 enfants juifs de France déportés, moins de 100 sont revenus.
(sources : brochure « Drancy » op. citée)

• 2 septembre 1945 : capitulation japonaise ; fin de la Seconde Guerre mondiale

Une chronologie générale :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article112

bibliographie commentée de quelques livres pour enfants :
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article114


titre documents joints

la fiche chronologique

4 novembre 2009
info document : PDF
56.8 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3759 / 830120

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Ressources pédagogiques  Suivre la vie du site Rubriques et articles  Suivre la vie du site La Shoah en CM2   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License