Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 378
Le Soleil voilé, Paul Schaffer - [Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d'Auschwitz]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah - Amicale d’Auschwitz

Le Soleil voilé, Paul Schaffer

témoignage, Éditions des Ecrivains, Paris, 2002
lundi 13 juillet 2009

Réfugiés dans le sud-ouest de la France après la "nuit de cristal", les Schaffer, juifs autrichiens, sont internés à Agde. Paul est déporté à Auschwitz et connait de nombreux camps.

Paul Schaffer est né à Vienne en 1924.
Paul Schaffer

Après la "Nuit de Cristal", (pogrom) en 1938, les parents de Paul Schaffer fuient en Belgique. En 1940, la famille Schaffer se rend à Revel, un village du Sud-ouest de la France, non loin de Toulouse, où Paul apprend le métier d’ébéniste.
A la fin de l’année 1940, les Schaffer sont « invités » à rejoindre « un camp de famille », le camp d’internement d’Agde, essentiellement composé de Juifs réfugiés d’Allemagne et d’Autriche. Une amie permet à la famille de quitter le camp pour être assignée en résidence surveillée.
Paul est arrêté le 26 août 1942. Après une tentative d’évasion, il est repris et conduit à Drancy. Le 4 septembre 1942, Paul est déporté à Auschwitz par le convoi 28, avec sa mère et sa sœur, qui sont gazées dès leur arrivée.

Il est interné à Tarnovitz, Schoppinitz et Birkenau en novembre 1943.
Il est envoyé au Block 11, en tant que spécialiste en métallurgie par Bundus, ingénieur chez Siemens, en attendant la construction de l’Usine de Bobreck. Puis il est transféré en mai 1944, sur le site de Bobrek, où la société Siemens-Schuckert utilise la main d’œuvre esclave. Là, il a connu Simone Veil.
En janvier 1945, il participe à la « marche de la mort » vers Gleiwitz. Transporté vers l’ouest, il réussit à s’évader en sautant d’un wagon à ciel ouvert avec un ami.
En avril 1945, il est rapatrié en France. Il apprend que son père est mort à Revel.
Du convoi n°28, du 4 septembre 1942, sur 1013 déportés, 23 seulement allaient revenir en 1945.

Le témoignage de Paul Schaffer au Procès d’Auschwitz : on peut lire la retranscription et écouter le témoignage.

SCHAFFER Paul, Le soleil voilé, Paris, Éditions des Ecrivains, Paris, 2002, 232 p.
réédition, Le Soleil voilé. Auschwitz 1942-1945, préfacé par Simone Veil et comportant un avant-propos de Serge Klarsfeld, LK éditions, 2011
Mon enfance, la Nuit de Cristal
La fuite d’Autriche, le départ de Belgique, l’arrivée à Revel
Mon arrestation à Revel, ma déportation, mon évasion, ma libération
Mon retour

On peut consulter le livre intégralement en édition bilingue, français et allemand :
http://www.schafferpaul.com/

Un travail pédagogique proposé par Jean-Michel Crosnier sur le témoignage de Paul Schaffer et le labo de Curiosphère consacré à la Shoah :
http://lewebpedagogique.com/jmcrosnier/2008/01/20/la-shoah-une-activite-et-un-recit-pour-comprendre-lextermination-des-juifs-deurope-par-les-nazis/

Les rafles
"Les rafles de l’été 1942 en zone libre. Un crime de l’État français". Témoignage de Paul Schaffer.

Retrouver Paul Schaffer sur l’internet :
. Un documentaire sur la Conférence d’Évian de Juillet 1938,
. "Un crime de l’Etat Français", les rafles du mois d’Août 1942 en zone non occupée,
. Journée de la déportation, dévoilement d’une plaque, hommage à un « Juste parmi les Nations », à St Julia (Hte Garonne),
http://www.dailymotion.com/relevance/search/PAULSCHAFFER/1

Évian 1938, La Conférence de la peur , Michel Vuillermet, 52 min, 2009, Andana Films

 Conférence à Bordeaux

Conférence Paul Schaffer "De la Nuit de cristal à Auschwitz ", le 10 novembre 2011 à 18 H, auteur du livre Le Soleil voilé. Auschwitz 1942-1945, préfacé par Simone Veil et comportant un avant-propos de Serge Klarsfeld, LK éditions, 2011
Musée d’Aquitaine - 35, cours Pasteur - Bordeaux à 18 H
Renseignements : Centre Jean-Moulin - 05 56 10 19 90 ; AJPN - 09 51 89 44 87
programme des conférences
Dans le cadre de l’exposition "Survivre " au Centre Jean-Moulin, du 8 novembre 2011 au 8 avril 2012
Centre Jean Moulin, Place Jean Moulin, 33000 Bordeaux

Expositions Survivre - Iberlebn , Génocide et ethnocide en Europe de l’Est
du 8 novembre 2011 au 8 avril 2012 - Centre Jean Moulin
Le Centre Jean Moulin présente un ensemble exceptionnel de documents d’époque originaux, rares et inédits relatifs à la destruction des Juifs d’Europe sous le nazisme en Europe centrale, balte, orientale et du Sud-est, issus du fonds de recherche de Carole Lemee, docteur en anthropologie sociale (Université Bordeaux Segalen), commissaire de l’exposition.
Centre Jean Moulin, Place Jean Moulin, 33000 Bordeaux
Centre Jean-Moulin - 05 56 10 19 90 ; AJPN - 09 51 89 44 87

 Wohin und Zurück-Welcome in Vienna

Welcome in Vienna, (Vienne pour mémoire), Alex Corti, trilogie, 1987, Autriche
La trilogie de "Wohin und Zurück" (aller quelque part et revenir) : Dieu ne croit plus en nous, Santa Fé et Welcome in Vienna, d’Alex Corti, scénario de Georg Stefan Troller, Autriche
http://www.le-pacte.com/france/news/detail/la-trilogie-welcome-in-vienna-actuellement-au-cinema/
Ferry jeune adolescent fuit Vienne après la "Nuit de cristal". Il se retrouve avec d’autres exilés israélites ou politiques à Prague, Paris, dans les camps français, la débâcle, Marseille et la course aux papiers (avec une erreur de chronologie), puis aux USA dans les sweatshops pendant la 2e Guerre mondiale et Freddy revient pour libérer Vienne des nazis dans l’uniforme de l’armée américaine.
Trois épisodes de Wohin und zurück intitulés : "Dieu ne croit plus en nous" (An uns glaubt Gott nicht mehr), 1982, 1h50 , "Santa Fé", 1986, 1h50, "Welcome in Vienna", 1986, 2h07, sortie le 30 novembre 2011, d’après l’histoire de Georg Stefan Troller.
Disponible en DVD, Le Pacte, Montparnasse, 2012, 3 dvd, 7 h 30 dont une interview de Georg Stefan Troller, scénariste dont la vie a inspiré les films, 101 min

"Deutsch-jüdische Emigranten in Frankreich 1938-1944", In : Helga CAZAS, Auf Wiedersehen in Paris. Erinnerungen an eine bewegte Jugend, Frankfurt am Main, 2005
LE RIDER Jacques, Les Juifs viennois à la Belle Époque, Editions Albin Michel, 2013, 328 p.

Page revue décembre 2016

N. M.