Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/cercleshoah/www/config/ecran_securite.php on line 587
[Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah]
Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

L’association Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah-Amicale d’Auschwitz a été créée par l’Amicale des Déportés d’Auschwitz et des camps de Haute-Silésie, aujourd’hui UDA, Union des déportés d’Auschwitz, et des professeurs d’Histoire, pour développer l’enseignement de l’Histoire de la déportation et de la Shoah dans sa dimension universelle, assurer le relais entre les anciens déportés et les jeunes générations, inciter à la réflexion sur l’actualité de la défense des droits de l’Homme. Elle se donne pour mission de maintenir vivante la mémoire de la Shoah, contre le négationnisme et l’oubli de ces événements, persuadée que l’étude de la Déportation et de la Shoah a un intérêt universel, qu’elle peut donner à tous, aujourd’hui et demain, les moyens de réfléchir et de résister aux tentations racistes, xénophobes et totalitaires.
Buts de l’Association Cercle d’étude-UDA, en français et autres langues
Le Cercle d’étude est une association laïque et indépendante.
Pour vos recherches pensez à utiliser le rectangle blanc en haut à droite ! Les articles sont régulièrement complétés et mis à jour.
Le Cercle n’est pas responsable du contenu des pages vers lesquelles des liens sont proposés.

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Robert Waitz, résistant, déporté, témoin au procès de Nuremberg, par Georges Hauptmann

Témoignages de Freddie Knoller, Jacques Zylbermine, déportés-témoins
samedi 7 janvier 2012

Robert Waitz (1900-1978), professeur à la faculté de médecine de Strasbourg. Replié à Clermont-Ferrand en 1939 avec son université. Résistant actif, membre du mouvement Franc-Tireur, organisateur des opérations militaires.
Mardi 28 février 2012, à 14 h 30, à l’Académie de médecine, 16 rue Bonaparte, Hommage à Robert Waitz par Jean-Pierre Cazenave et Georges Hauptmann.
Petit cahier n° 15 : Robert WAITZ, médecin résistant dans les camps d’Auschwitz III (Buna-Monowitz) et Buchenwald
Le conseil municipal de Strasbourg a décidé d’attribuer le nom de Place Robert Waitz au croisement des rues qui portent les noms de deux autres victimes des nazis, Paul Reiss et Fred Vlès, le jeudi 24 novembre 2011 à 18h.
Inauguration de la place Robert Waitz à Strasbourg



J’avais seize ans à Pitchipoi, Denise Toros-Marter

Compte rendu de lecture par Marie Paule Hervieu
jeudi 5 janvier 2012

L’histoire de Denise Toros-Marter était intéressante par sa double ascendance, très représentative de ce que Renée Dray-Bensousan avait appelé « une communauté plurielle » : du côté de son père, Lucien Marter, la famille venait d’Alsace (Haguenau) et avait choisi Marseille et la France en 1870, du côté de sa mère, Marcelle Tubiana, la famille était originaire d’Afrique du Nord, et avait quitté l’Algérie, dans le contexte de violences antisémites de la fin du 19e siècle.
Article extrait du bulletin de l’UDA, Après Auschwitz, n°321, décembre 2011



La Rose Blanche, la résistance des étudiants allemands

exposition dans l’Université Ludwig-Maximilian à Munich
dimanche 18 décembre 2011

... "la honte pèsera pour toujours sur l’Allemagne, si la jeunesse ne s’insurge pas enfin pour écraser ses bourreaux"...
La Rose Blanche : La résistance des étudiants contre Hitler, Munich 1942-43.
Exposition permanente au Lichthof de l’Université Ludwig-Maximilian à Munich
Exposition itinérante du 27 mars au 10 mai 2013, à Paris, Maison Heinrich Heine
Projection du film Sophie Scholl à l’Arlequin, le 27 février 2013
Il y a 70 ans, Hans et Sophie Scholl, et Christoph Probst étaient guillotinés le 22 février 1943



OSE, oeuvre de Secours aux Enfants

Colloque lundi 11 juin 2012, École Militaire
mardi 6 décembre 2011

Prévenir et guérir dans un siècle de violence : L’oeuvre de Secours aux Enfants par-delà les frontières.
Lundi 11 juin 2012, de 9h30 à 18h00, Ecole Militaire, amphithéâtre Foch,
1, place Joffre, 75007 Paris



Résistants, une génération oubliée, exposition de photos de Sand ARTY

Exposition photographique, portraits de Résistants, à Gardanne
vendredi 2 décembre 2011

Une guerre, une Libération, et puis l’oubli.
Les personnes photographiées ici ont contribué, à leur manière, à sauver notre pays, la France occupée des années 1940.
Les portraits de ces héros encore vivants témoignent de cette sombre et douloureuse période.
Résistants à l’occupant nazi puis au fil des années, résistants à toutes les douleurs infligées du passé, ils ont su résister au temps qui passe...
Une double Victoire, Une double Résistance.



Fichés ? Photographie et identification 1850-1960

CR du livre de Jean-Marc Berlière et Pierre Fournié, paru à l’occasion de l’exposition, par Martine Giboureau
jeudi 1er décembre 2011

Fichés ? Photographie et identification 1850-1960
Ce gros livre (335 pages) abondamment illustré est publié à l’occasion de l’exposition, Fichés ? Photographie et identification du Second Empire aux années soixante, du 27 septembre au 23 janvier 2012 aux Archives nationales
http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/



Hommage à Henry Bulawko (1918-2011)

par Raphaël Esrail, Président de l’UDA
jeudi 1er décembre 2011

Henry Bulawko, un humaniste, un être généreux au service des autres, recherchant leur bien, fût-ce au détriment de sa propre personne. Tout au long de son existence, il a ainsi affirmé un courage intellectuel et moral sans faille.
Article extrait du bulletin de l’UDA, Après Auschwitz, n°321, décembre 2011
Hommage à Henry Bulawko mardi 27 novembre 2012, 19 h au MS



Journée de la mémoire des génocides, 27 janvier

Journée de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité -un parcours proposé par le Cercle d’étude
jeudi 1er décembre 2011

Pourquoi le 27 janvier ? 27 janvier 1945 : Libération du camp d’Auschwitz par les Soviétiques. En 1996, le 27 janvier est le jour souvenir pour les victimes des nazis. En décembre 2002, le Conseil de l’Europe proclame le 27 janvier « Journée européenne de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité ». En 2007, le 27 janvier devient « Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité ».Bulletin officiel n° 2 du 12 janvier 2012
L’ONU identifie quatre génocides : celui des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale, celui des Arméniens en Anatolie, des Tutsis au Rwanda et des musulmans de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine.



The Flat (L’Appartement) d’Arnon Goldfinger

vendredi 4 novembre 2011

Secrets de famille : Un couple de juifs avait des liens avec un officier SS.



Le journal singulier d’Hélène Berr, une rencontre avec Mariette Job

par Françoise Valleton
jeudi 20 octobre 2011

A la soirée de commémoration de l ’UNESCO, le 26 janvier dernier, grâce à Nadine Heftler et Violette Lasker, j’ai eu l’occasion de rencontrer la nièce d’Hélène Berr - à qui l’on rendait hommage par une exposition.
Hélène Berr, Journal, 1942-1944, suivi de Hélène Berr, une vie confisquée, par Mariette Job, préface de Patrick Modiano, Tallandier, Points, 2009
Discours de Mariette Job pour l’inauguration de la plaque Hélène Berr, avenue Élisée Reclus.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1807422

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License